Hide and seek 2 – Sakuragi Yaya

hide and seek 2 sakuragi yaya
SAKUTAGI Yaya 桜城やや
ISBN: 9782351809334
Taifu comics, 2015
ISBN: 9784041207222 (JP)
Kadokawa, 2013 (JP)
Manga
Ero-mètre: juste ce qu'il faut
Recommandation: beaucoup

« Je me sens comme une veuve qui se fait draguer… »

Sakuragi Yaya sensei dévoile le passé de Saji. Comparé au tome précédent, elle développe un peu plus la psychologie de ses personnages. Ainsi, le pédiatre se révèle plutôt peu sûr de lui derrière sa franchise, marqué par des échecs répétés. En effet, il essaie de retenir son amour étouffant. Tanihara réalise que ses sentiments pour le médecin évoluent mais a peur de s’attacher. En introduisant le profiteur Yukihisa, l’auteure bouscule un peu le couple et l’oblige à se confronter à leurs véritables désirs. Elle s’intéresse aux doutes et aux hésitations qui naissent lorsqu’une relation devient sérieuse. De même, elle met en avant les efforts fournis mutuellement pour maintenir un équilibre dans une relation. La narration alterne entre les deux héros, partageant ainsi leurs réflexions profondes. Le manque de franchise envers soi-même ne compense pas les discussions entre amoureux.

La mangaka a un trait épuré et anguleux. Elle dessine des nez et des mentons pointus et longs qui donnent un profil très découpé. De même, elle travaille beaucoup les regards, offrant une variété d’expressions. Les trames d’ambiance renforcent les émotions. Les décors, plutôt détaillés, s’estompent pour ne pas surcharger la case. La mise en page est dynamique. Dans les scènes érotiques, Sakuragi sensei censure les parties intimes en jouant sur les angles de vue ou en les cachant avec des trames. De même, elle ne les détaille pas. Les illustrations en début de chapitre sont en lien avec le récit sans pour autant en dévoiler trop. Les illustrations couleurs sont magnifiques et dégagent de la sensualité. En particulier, au dos de la jaquette, les deux héros semblent très complices dans une activité commune.

En résumé

Depuis que Tanihara Shûji a vu Saji Takafumi embrasser un autre homme, il s’interroge sur leur relation. D’autant plus que le pédiatre passe à la boutique pour offrir un cadeau à Chisuzu et le prévenir qu’ils ne se verront plus pendant un certain temps. Au supermarché, le commerçant croise par hasard celui qu’il soupçonne être l’amant du médecin et se retrouve même à le raccompagner à la clinique en partageant un parapluie. Quand Saji arrive, Tanihara, se sentant mal à l’aise face à leur complicité apparente, décide de rentrer. Mais le pédiatre le raccompagne et tente de s’expliquer: Sudô Yukihisa est un collègue qui s’est installé temporairement chez lui et qui l’entraine souvent dans ses problèmes. Arrivé devant chez lui, Tanihara embrasse alors Saji avant de rentrer, confus de son propre comportement.

En conclusion

Cette romance adulte aborde avec réalisme la distinction entre sentiment et sexe. Le couple est attendrissant car tout à fait conscient et respectueux des attentes de l’autre. Les voir chercher le bonheur en s’adaptant, quitte à avoir une relation bancale, est rafraichissant. J’aime beaucoup l’évolution du couple qui se pose les bonnes questions. Un titre sans prétention au premier abord mais qui parle d’amour avec simplicité.

0 Partages
0 Partages
Tweetez
Partagez