Everyday is a good day – Nishi Noeko

everyday is a good day nishi noeko
NISHI Noeko 西のえこ
ISBN: 9782369748748
Akata, 2020
ISBN: 9784796413299 (JP)
Kaiohsha, 2019 (JP)
Manga
Ero-mètre: soft
Recommandation: absolument

Reprendre goût à la vie petit à petit après avoir perdu un être cher.

Nishi Noeko sensei aborde le thème de la famille et du deuil avec en fond une romance homosexuelle. Elle pose rapidement le contexte, mettant en avant les chamboulements qui touchent aussi bien Toki et sa famille suite à un décès il y a un an, que Chihiro et son demi-frère avec le décès récent de leur grand-mère malade. Elle met en avant les sacrifices, les adaptations, le repli sur soi inconscient. En s’engageant à surveiller son neveu, Utsumi découvre également les difficultés d’élever un enfant seul. Le soutien de Chihiro et leur colocation leur permettront de s’ouvrir l’un à l’autre et d’évoluer. L’auteure attache de l’importance à la reconstruction psychologique de ses personnages, à leurs sentiments, et à la force de la bienveillance. Elle dépeint avec justesse les hésitations, les peurs, la transformation des sentiments, le respect et la confiance. La relation du couple se construit sainement, avec le temps.

La mangaka a un trait épuré. Toutefois, elle dessine de grands yeux expressifs, surtout pour Asahi, ce qui permet de deviner immédiatement ses sentiments. Les décors situent principalement l’action. En revanche, les trames d’ambiance transcrivent parfaitement les humeurs. De même, la mise en page est dynamique et rythme bien la lecture. Nishi sensei ne montre aucun détail dans les scènes érotiques. Elle se concentre donc sur les sentiments. Sous la jaquette, elle donne des anecdotes sur le couple et Appi en une planche puis un yonkoma, à lire de préférence à la fin du tome.

En résumé

Toki Utsumi a perdu sa sœur jumelle et son beau-frère dans un accident de la route il y a un an. Depuis, son neveu Asahi est élevé par sa mère. Mais le petit garçon de 4 ans s’est plongé dans le mutisme. Après la cérémonie commémorative pour sa sœur, le salaryman noie sa peine au bar de son ami, Kazu. A sa surprise, il y retrouve Chihiro, le demi-frère du patron, devenu un beau jeune homme de 20 ans. Toki se rappelle alors qu’un soir, il lui avait fait son coming out. Après une soirée trop arrosée, Chihiro ramène le salaryman chez lui et lui prépare même le petit déjeuner le lendemain. Mais la mère de Toki passe lui offrir une croisière autour du monde, gagnée à une tombola, les enfants en bas âge n’étant pas autorisés. Touché par son sacrifice, il propose alors de garder l’enfant…

En conclusion

Ce one-shot émouvant ne laissera personne indifférent. La douceur qui s’en dégage n’efface pourtant pas la douleur d’un deuil. L’auteure présente avec finesse le quotidien d’Asahi, son oncle et Chihiro qui joue un peu le rôle de baby-sitter ainsi que les liens qui se créent entre eux. Pour moi, ce titre est un énorme coup de cœur! Les câlins apportent un bien fou, quel que soit l’âge!

3 Partages
Tweetez
Partagez3