Cherry magic 3 – Toyota Yuu

cherry magic 3 toyota yuu

TOYOTA Yuu 豊田悠
ISBN: 9782385316181
Akata, 2024
ISBN: 9784757563902 (JP)
Square enix, 2019 (JP)
Titre original: 30歳まで童貞だと魔法使いになれるらしい 3
Manga
Ero-mètre: pudique
Recommandation: beaucoup

« Adachi se dit que le calme apparent de Kurosawa force le respect… »

Toyota Yuu sensei incite les lecteurs à s’interroger sur les classiques déclencheurs de situation romantique des BL. Elle alterne la narration entre les différents personnages, permettant ainsi d’avoir différents points de vue. Ainsi, Fujisaki s’avère être une fujôshi et son imagination débordante crée des quiproquos hilarants. Les réactions effarouchées d’Adachi paraissent alors tout à fait réalistes. D’ailleurs, le « magicien » réfléchit sérieusement à son attirance pour son collègue. Kurosawa contient tant bien que mal sa jalousie derrière son masque de perfection. Rokkaku qui intervient toujours aux mauvais moments, ajoute une note comique. L’auteure fait avancer son scénario d’un coup avec de belles déclarations. Dans les histoires bonus, elle développe un peu plus les personnages secondaires. Par ailleurs, elle donne une autre version moins romancée et plus comique du pouvoir en s’amusant avec la maladresse de Tsuge, complètement sous le charme de Minato.

La mangaka a un trait épuré qu’elle simplifie dans les passages humoristiques. Les décors apparaissent sur les plans larges. Les trames sont équilibrées tandis que les trames d’ambiance appuient les émotions. De même, des trames rayées recouvrent les souvenirs furtifs, permettant de les remarquer immédiatement. La mise en page est par ailleurs dynamique. Comme dans le tome précédent, les pensées entendues par Adachi apparaissent en rose dans le premier chapitre. Par contre, Toyota sensei représente graphiquement les voix intérieures de Kurosawa qui se battent pour garder raison. Ces scènes apparaissent également en rose au premier chapitre. Les illustrations en début de chapitre donnent l’ambiance à venir, les personnages posant dans leur quotidien ou apparaissant en miniature avec de la nourriture.

En résumé

La sœur de Kurosawa, désirant encore loger chez lui, force Yûichi à dormir chez Adachi. Malgré son air impassible, le salaryman jubile de bonheur à chaque instant où leur cohabitation prend des airs de vie de couple. Il se montre alors très prévenant. Adachi réalise donc les profonds sentiments que nourrit son collègue pour lui. Bien qu’il s’interroge encore sur son attirance peut-être réciproque, il panique pourtant à chaque fois qu’il découvre involontairement les fantasmes trop coquins de Kurosawa. Au bureau, Rokkoku Yûta remarquant la complicité entre les deux hommes, s’invite alors chez Adachi en apprenant qu’ils logent temporairement ensemble.

En conclusion

Toyota Yuu sensei maîtrise la balance entre tension, comique et émotions. Elle incite également à la réflexion sur la construction des histoires BL en ajoutant une note réaliste à cet univers fantastique. Je craque complètement pour tous les personnages. Une comédie romantique mignonne qui offre un excellent moment de lecture et de détente!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 + 9 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright © 2024