10 dance 1 – Inoue Satoh

10 dance 1 inoue satoh
INOUE Satoh 井上佐藤
ISBN: 9782368774496
Boy’s love IDP, 2015
ISBN: 9784065101315 (JP)
Kodansha, 2017 (JP)
Manga
Ero-mètre: pudique
Recommandation: beaucoup

Deux champions de danses talentueux s’entraident pour participer au tournoi 10 dance.

Inoue Satoh sensei développe une comédie romantique ayant pour thème principale les danses de société. A la fois humoristique et pédagogique, ce récit détaille l’univers des danses de salon: la compétition, les méthodes d’apprentissage, les différences selon les types de danses… Le côté journalistique est également abordé. Les deux héros aux caractères opposés se chamaillent tout le temps, offrant des passages hilarants, surtout qu’ils ne mâchent pas leurs mots. Suzuki, avec son caractère libre, a du mal à se plier au conformisme des danses standards. Sugiki, trop sérieux, est rongé par l’esprit de compétition. Comme ces deux danseurs s’investissent dans des styles de danse en conflit avec leur personnalité, ils vont devoir évoluer. L’auteure, qui est précise dans le réalisme, prend son temps et s’intéresse particulièrement aux sentiments de ses protagonistes.

La mangaka possède un style graphique bien à elle: ses traits sont fins et plutôt réalistes. Ses personnages masculins sont virils, aux visages plutôt carrés et aux corps assez musclés. Elle n’hésite pas à exagérer les expressions pour les renforcer. De même, l’auteure préfère les hachures pour exprimer les ombres. Elle privilégie les trames de coloration ou d’ambiance. Les rares décors, travaillés, situent d’abord l’action. Ses cadrages sont dynamiques. Par exemple, les scènes de danse occupent une double page permettant de rendre parfaitement l’ampleur des mouvements. Les illustrations de début de chapitre reprennent une scène de danse et sont simplement magnifiques.

En résumé

Suzuki Shinya est le champion japonais de danses latino-américaines avec sa partenaire Tajima Aki. Sugiki Shinya, quant à lui, excelle en danses standards et a même été classé deuxième mondial, avec Yagami Fusako. Il propose à Suzuki de s’affronter dans un « 10 dance », un tournoi international de dix styles de danses. Bien que Sugiki n’aime pas la compétition, il finit par céder aux provocations de son rival. En effet, leurs écoles respectives se concurrencent depuis leur fondation, le père de Suzuki ne s’entendant pas avec la mère de Sugiki. Les deux danseurs décident de s’entraîner ensemble afin d’apprendre les danses qui leur font défaut. Alors que les filles sympathisent très vite, la rivalité entre les garçons entraînent des difficultés…

En conclusion

Inoue sensei est une mangaka BL qui aborde toujours des thèmes rares d’un point de vue réaliste. Son style, qui ne suit pas forcément les codes du BL, peut déplaire à certains lecteurs: elle s’intéresse principalement au développement des liens, souvent avec une pointe d’humour. La série 10 dance a changé d’éditeur en cours de parution: d’abord édité par Takeshobo, elle est actuellement pré-publiée par Kodansha dans un magazine généraliste. Le manga fait des émules parmi certains danseurs japonais qui organisent maintenant l’évènement Real 10 dance incluant des couples same-sex. A noter qu’il a tout de même obtenu la sixième place du meilleur manga au Chill Chill BL award 2014.

0 Partages
0 Partages
Tweetez
Partagez