Twilight outfocus – Jyanome

twilight outfocus jyanome
Jyanome じゃのめ
ISBN: 9782368777251
Boy’s love IDP, 2020
ISBN: 9784065160664 (JP)
Kodansha, 2019 (JP)
Manga
Ero-mètre: juste ce qu'il faut
Recommandation: un peu

Quand un amour à sens unique a soudain une chance de se concrétiser…

Jyanome sensei offre une douce romance lycéenne, à suivre à travers l’objectif d’une caméra. Elle décrit avec justesse le tournage amateur d’un film en milieu scolaire, entre organisation, problèmes, accidents, tension. Hisashi et Mao, bien qu’attirés mutuellement, essaient de protéger leurs promesses. Toutefois, leurs sentiments s’exacerbent au fur et à mesure du tournage. Ainsi, l’auteure développe avec finesse le rapprochement entre les deux amis colocataires, les différentes émotions qui se transforment comme la jalousie, la possessivité ou l’inquiétude. En outre, elle dévoile l’essentiel du passé douloureux d’Ôtomo permettant de comprendre son côté calme et résigné. Elle met également en scène des personnages secondaires au caractère singulier. La narration alterne entre les deux héros. D’ailleurs, leur relation se base sur la discussion et le consentement.

La mangaka a un trait fin, légèrement épuré, avec une touche réaliste. Elle travaille les yeux d’une manière intéressante, avec plusieurs traits pour les cils, et dessine des regards souvent baissés. En plus, elle joue beaucoup sur des effets de caméra, rendant les points de vue à travers l’objectif ou les déformations qui apparaissent avec des gros plans. Il y a donc beaucoup d’angles de vue originaux. D’ailleurs, les cadrages reprennent souvent un découpage cinématographique. Dans certaines vignettes, les personnages semblent poser avec des déhanchés sexy. Jyanome sensei met en avant la plastique de ses personnages. Elle équilibre l’utilisation des trames, entre ambiance, ombre et coloration. Par ailleurs, la mise en page rythme la lecture. Les scènes érotiques ne sont pas censurées mais le choix des angles de vue ne montre aucune partie trop intime. Sous la jaquette, des fiches personnages donnent plus de détails sur les héros.

En résumé

Ôtomo Hisashi et Tsuchida Mao partagent la même chambre au dortoir Hiiragi du lycée Midorigaoka. Tous deux en première, ils se sont promis, via une vidéo, de ne pas révéler que Hisashi est gay et a un petit ami, de ne pas considérer son colocataire comme un partenaire potentiel et de respecter les moments d’intimité de l’autre. Dans le club de cinéma cette année, Ichikawa Giishi a décidé de tourner une romance BL pour un concours. Mais, désirant Ôtomo dans un des rôles, il charge donc Mao de lui demander. Cependant comme le cameraman du club n’y arrive pas, ayant peur que son ami pense qu’il ait rompu leur promesse, le réalisateur le fait alors lui-même. A la surprise de son colocataire, Hisashi accepte volontiers.

En conclusion

Ce manga a obtenu la huitième place au classement du Chill Chill BL award 2020. Certains lecteurs auront peut-être du mal avec le graphisme déformé par certains angles de vue. Pour ma part, je me suis vite habituée. En plus, l’histoire est douce et touchante. Néanmoins, même si l’approche graphique est originale et le scénario réaliste, cela reste tout de même une romance étudiante assez classique. Par exemple, l’auteure n’a pas développé le passé marquant de Hisashi. Elle a toutefois continué son récit avec un recueil regroupant des chapitres spéciaux sur son titre, Twilight outfocus overlap, puis un spin-off mettant en avant le passé d’Ichikawa Giichi, Zanzo slow motion. J’espère que ces deux nouveaux titres auront également droit à une traduction française.

5 Partages
Tweetez
Partagez5