The priest annoys the king – Yoshida Tamaki et Takanaga Hinako

the priest annoys the king yoshida tamaki takanaga hinako
YOSHIDA Tamaki 吉田珠姫
TAKANAGA Hinako 高永ひなこ
ISBN: 9782368770740
Boy’s love IDP, 2014
ISBN: 9784877249496 (JP)
Kaiohsha, 2010 (JP)
Roman
Ero-mètre: juste ce qu'il faut
Recommandation: beaucoup

Ragô face à sa jalousie possessive.

Yoshida Tamaki sensei continue, dans ce quatrième tome, à faire évoluer Ragô et Sasha. Elle se focalise particulièrement sur les sentiments du roi. Ce dernier, torturé par une jalousie presque maladive, apprend à la contenir au fil des pages. Et le prêtre prend de plus en plus confiance en lui, osant enfin se montrer naturel dans les bras de son amant. Il ira même jusqu’à imposer son point de vue au royaume de Saiha tout en réalisant une prouesse à l’arc. Le couple royal d’Izaira prend de l’assurance, rendant l’histoire touchante. En parallèle du récit, l’auteur dévoile quelques détails sur les circonstances de la mort de la mère de Ragô et l’amour d’Eikin pour cette dernière.

Le trait de Takanaga Hinako sensei est sensuel. Elle n’abuse pas des trames, permettant ainsi d’apprécier l’esthétique des personnages. Les détails des vêtements et les drapés sont travaillés. Comme ce tome possède peu de scènes érotiques, la mangaka offre des illustrations reprenant des moments forts de l’histoire exprimant parfaitement l’évolution des personnages par leurs regards. En compensation, les quelques scènes sont plutôt intenses, l’absence de ligne permettant de censurer les parties génitales.

En résumé

Depuis leur mariage, Ragô et Sasha sont très occupés et ils supportent de moins en moins d’être séparés l’un de l’autre. En particulier le roi d’Izaira, qui a du mal à contenir son amour possessif. De plus, le roi de Saiha, complètement fou de la beauté du prêtre, le couvre de cadeaux et l’invite à l’anniversaire de la reine Naguha qui se révèle être une cousine de Ragô…

En conclusion

Ce tome semble conclure les aventures du couple royal d’Izaira. Un petit pincement au cœur en quittant ce couple fou d’amour.

0 Partages
0 Partages
Tweetez
Partagez