Painful days of priest and king – Yoshida Tamaki et Takanaga Hinako

painful days of priest and king yoshida tamaki takanaga hinako
YOSHIDA Tamaki 吉田珠姫
TAKANAGA Hinako 高永ひなこ
ISBN: 9782368770757
Boy’s love IDP, 2014
ISBN: 9784796402316 (JP)
Kaiohsha, 2011 (JP)
Roman
Ero-mètre: juste ce qu'il faut
Recommandation: un peu

Jours heureux et douloureux au royaume d’Izaira.

Pour le cinquième tome de sa série, Yoshida Tamaki sensei offre un recueil regroupant des histoires publiées sur son site. Elle raconte le passé et l’adolescence des deux héros ainsi que des anecdotes. Le premier chapitre met en scène la première rencontre entre Ragô et Sacha, dont les pères viennent de mourir. Le lecteur découvre la compassion du jeune roi qui se transforme peu à peu en folie amoureuse. Le chapitre suivant se focalise sur le sentiment passionné et possessif du roi noir qui consume sa raison. Ragô refoule désespérément son amour. Les chapitre 3 et 4 relatent, à travers les souvenirs d’Eikin, les derniers instants de la princesse Rôshu et leur triste romance. Les chapitres suivants présentent des anecdotes du quotidien des personnages. Le chapitre 8 narre l’évolution de l’admiration de Waki pour Sasha en amour à sens unique. La seule scène érotique du roman est exposée dans le onzième chapitre.

Pour ce tome, Takanaga Hinako sensei n’a pas fourni d’illustration, à part celle de la couverture. Mais le contraste entre le couple, avec Sasha en archer qui semble céder aux bras de Ragô, dégage une certaine sensualité.

En résumé

La rencontre: Après avoir sauvé Ragô (13 ans), le jeune Sasha (9 ans) échange avec le prince leur « mana », un deuxième nom lié au destin prédit par les « Liseurs d’étoiles ». Etrangement, « celui que l’arc-en-ciel rend fou » s’attache immédiatement à son chétif sauveur, « celui qui gouverne le monde »…
Convoitise: Ragô (19 ans) se consume d’amour pour son ami Sasha (15 ans). Quand les prêtres viennent chercher le Messager des dieux pour l’emmener au Grand sanctuaire, le roi d’Izaira plonge dans une colère noire. D’autant plus que Sasha a accepté beaucoup de compromis en espérant devenir soldat.
Eikin et la princesse Rôshu – premier récit / deuxième récit: Un soir, la nourrice de la princesse Rôshu, complètement paniquée, vient chercher le jeune soldat Eikin. Nommé meilleur épéiste de l’armée à 18 ans, il est au service de la princesse d’Ôken depuis déjà cinq années et veille sur elle, alors qu’elle est maintenue prisonnière par le roi Gaiji qui l’a enlevée le soir de son mariage…
Prologue: Un mariage avec la princesse Miyura de Sôken a été décidé mais Ragô refuse catégoriquement. Il a l’impression que les prêtres et les ministres ne cherchent qu’à l’éloigner de son amour unique et exclusif.
Les caméristes du pavillon des fleurs – commérages: La nouvelle camériste, originaire de la région de Sasha, ne comprend pas la rage de Ragô. La camériste en chef convoque toutes les employées du Pavillon des fleurs pour trouver le moyen de calmer cette fureur.
Dénouement: Le jeune roi d’Izaira n’a aucune concentration et ne pense qu’à retrouver Sasha qu’il n’a pas vu depuis deux jours…
Waki – celui qui reçut l’épée marquée du sceau royal: Le roi noir prévient le Grand sanctuaire qu’une guerre est sur le point d’éclater. Il confie son épée à Waki afin de protéger son aimé. Le jeune prêtre ressent tout le poids de cette mission.
Rêve d’un Seikôshi d’antan: Sasha est devenu Seikôshi depuis un an. Après avoir trouvé un ordre de nomination dans la boîte sacrée du précédent messager divin, il fait un étrange rêve qui le plonge alors dans le passé de Raisa, 12e Seikôshi (une femme) et du roi Keitoku.
Averse: Surpris par une averse, Ragô et Sasha trouvent refuge dans une cabane en pleine forêt. C’est la maison d’enfance du messager de l’arc-en-ciel…
La petite farce des caméristes: Après avoir sauvé de l’inondation les habitants d’un village avec les Chevaliers Dragons, le roi d’Izaira rentre enfin au château. Le Grand Conseiller lui apprend que Sasha l’attend. Ragô n’arrive plus à contrôler sa frustration, sa Lune d’argent l’ayant évité pendant neuf jours suite à un rhume. Mais les caméristes lui ont préparé une surprise qui échauffera ses ardeurs…
Un beau jour, chez les prostituées: Alors que Setsuka et les prostituées s’inquiètent du devenir de Sasha, Ragô leur rend visite pour les remercier.

En conclusion

Un autre recueil a été publié en 2016 (神官と王、夢幻のごとき日々 Dreamy days of priest and king) non traduit en français.

The priest annoys the king – Yoshida Tamaki et Takanaga Hinako

the priest annoys the king yoshida tamaki takanaga hinako
YOSHIDA Tamaki 吉田珠姫
TAKANAGA Hinako 高永ひなこ
ISBN: 9782368770740
Boy’s love IDP, 2014
ISBN: 9784877249496 (JP)
Kaiohsha, 2010 (JP)
Roman
Ero-mètre: juste ce qu'il faut
Recommandation: beaucoup

Ragô face à sa jalousie possessive.

Yoshida Tamaki sensei continue, dans ce quatrième tome, à faire évoluer Ragô et Sasha. Elle se focalise particulièrement sur les sentiments du roi. Ce dernier, torturé par une jalousie presque maladive, apprend à la contenir au fil des pages. Et le prêtre prend de plus en plus confiance en lui, osant enfin se montrer naturel dans les bras de son amant. Il ira même jusqu’à imposer son point de vue au royaume de Saiha tout en réalisant une prouesse à l’arc. Le couple royal d’Izaira prend de l’assurance, rendant l’histoire touchante. En parallèle du récit, l’auteur dévoile quelques détails sur les circonstances de la mort de la mère de Ragô et l’amour d’Eikin pour cette dernière.

Le trait de Takanaga Hinako sensei est sensuel. Elle n’abuse pas des trames, permettant ainsi d’apprécier l’esthétique des personnages. Les détails des vêtements et les drapés sont travaillés. Comme ce tome possède peu de scènes érotiques, la mangaka offre des illustrations reprenant des moments forts de l’histoire exprimant parfaitement l’évolution des personnages par leurs regards. En compensation, les quelques scènes sont plutôt intenses, l’absence de ligne permettant de censurer les parties génitales.

En résumé

Depuis leur mariage, Ragô et Sasha sont très occupés et ils supportent de moins en moins d’être séparés l’un de l’autre. En particulier le roi d’Izaira, qui a du mal à contenir son amour possessif. De plus, le roi de Saiha, complètement fou de la beauté du prêtre, le couvre de cadeaux et l’invite à l’anniversaire de la reine Naguha qui se révèle être une cousine de Ragô…

En conclusion

Ce tome semble conclure les aventures du couple royal d’Izaira. Un petit pincement au cœur en quittant ce couple fou d’amour.

The priest loves king – Yoshida Tamaki et Takanaga Hinako

the priest loves king yoshida tamaki takanaga hinako
YOSHIDA Tamaki 吉田珠姫
TAKANAGA Hinako 高永ひなこ
ISBN: 9782368770733
Boy’s love IDP, 2014
ISBN: 9784877245979 (JP)
Kaiohsha, 2007 (JP)
Titre original: 神官は王を恋い慕う
Roman
Ero-mètre: juste ce qu'il faut
Recommandation: un peu

L’ingénu Sacha épousera-t-il le roi Ragô?

Yoshida Tamaki sensei continue, dans ce troisième volume, à faire foisonner les obstacles sur la route du bonheur de Ragô et Sacha. Le jeune prête, soucieux de son ignorance des choses de l’amour mais toujours aussi hardi dans ses actions, se retrouve à cavaler à travers le royaume pour déjouer un nouveau complot. Dans ce tome, il occupe le rôle principal et partage ses pérégrinations avec les lecteurs. Un peu plus d’actions hors de la chambre est récréatif. Le scénario est bien construit, les actions s’enchaînent et la naïveté de Sacha prête parfois à rire. Ses tergiversions pourront énerver certains lecteurs mais cela colle parfaitement à son rôle.

Les trois scènes érotiques du récit sont toutes illustrées par la mangaka TAKANAGA Hinako, accompagnant les moments les plus chauds du récit.

En résumé

Les préparatifs de la cérémonie de mariage de Ragô et Sacha battent leur plein. Mais le prête s’interroge sur sa capacité à satisfaire son roi. Parti à l’insu de son amant se recueillir sur la tombe de sa mère, il surprend des voleurs d’œufs de dragons…

En conclusion

Une aventure fantastique distrayante!