The bitch cat 1 est trop curieux! – Tennohji Mio

the bitch cat 1 est trop curieux tennohji mio

TENNOHJI Mio 天王寺ミオ
ISBN: 9782382761847
Hana, 2023
ISBN:‎ 9784796407052 (JP)
Kaiohsha, 2015 (JP)
Manga
Ero-mètre: hard
Recommandation: beaucoup

« Le sexe, c’est du plaisir, mais aussi du profit! »

Tennohji Mio sensei narre une romance entre un artiste qui assume pleinement vendre son corps pour arriver à ses fins et un impassible technicien. Elle maintient un certain suspense en révélant au fur et à mesure les secrets que cachent ses deux héros. La narration se base pour l’instant sur le point de vue de Kyôsuke. Le mannequin au premier abord frivole a en réalité parfaitement conscience de ses capacités, travaille sérieusement mais doute souvent, encore fragilisé par un traumatisme qu’il a surmonté seul. Derrière son air froid, Fujishima cache sa possessivité qu’il a du mal à contrôler. Les sentiments naissent petit à petit dans cette relation d’abord charnelle. L’auteure aborde la face sombre du show business avec le harcèlement sexuel, la jalousie, la manipulation des médias, la course aux scandales et leurs conséquences. Avec Akise Kô, elle s’intéresse à la rédemption d’un « criminel ». L’humour joue sur les quiproquos.

La mangaka a un trait léché légèrement anguleux. Elle dessine des visages longs et ovales, avec des yeux effilés expressifs. Dans les passages humoristiques, elle simplifie et arrondit son trait, n’hésitant pas à transformer ses personnages en SD. D’ailleurs, Kyo avec des oreilles de chat et ses yeux en amandes devient tout mignon et Fujishima conserve son air impassible. Le technicien est en plus finement musclé. Les trames sont variées et équilibrées. Par contre, les décors alternent avec les trames d’ambiance. La mise en page très dynamique rythme le regard. Tennohji sensei ne censure pas les scènes érotiques. Toutefois, elle estompe parfois les contours des parties intimes. Elle offre presque une scène par chapitre.

En résumé

Le mannequin Kyôsuke, Kyo de son nom de scène, n’hésite pas à jouer de ses charmes pour obtenir des contrats. Le producteur Sahara lui promet ainsi une place d’honneur dans sa prochaine émission spéciale mais il est interrompu par un appel. Kyo surprend alors Fujishima Naoya, un technicien du staff, qui a assisté à la scène. Pour le faire taire, il lui saute dessus. Mais il réalise qu’ils ont une grande compatibilité sexuelle. A sa surprise, Kyôsuke accepte même de manger avec lui. Touché par les encouragements du technicien, il commence à réfléchir à son avenir, ses contrats de mannequin se réduisant avec l’âge. Et puis, il se laisse de plus en plus tenter par ce nouveau plaisir qui ne lui apporte pourtant aucun profit…

En conclusion

Tennohji Mio sensei maîtrise parfaitement le rythme de son scénario, allant à l’essentiel et semant des indices en quelques cases. Elle crée un uke entreprenant et provocateur qui semble mener son seme par le bout du nez mais qui cède vite au plaisir. La dynamique et les chamailleries du couple sont entrainantes. En plus, son graphisme sensuel et expressif est un régal pour les yeux. Je craque complètement pour cette romance dans le monde du spectacle qui développe différents thèmes avec limpidité. Ne vous fiez pas au titre aguicheur, les sentiments côtoient le drame, la tension et l’humour dans un équilibre parfait!

Copyright © 2024