Mr. Daigo – Kitazawa Kyo

mr daigo kitazawa kyo
KITAZAWA Kyo 北沢きょう
ISBN: 9782375060131
Taifu comics, 2017
ISBN: 9784861347795 (JP)
Frontier works, 2015 (JP)
Titre original: 恋するダイゴ先生
Manga
Ero-mètre: juste ce qu'il faut
Recommandation: si on s'ennuie

Est-ce si facile de coucher avec un homme?

Kitazawa Kyo sensei présente deux histoires, avec Daigo, le professeur de maternelle de Daddy please fall in love et la suite de Growing love!. Dans le premier récit, elle confronte un amour frivole à une relation sérieuse, avec des sentiments qui se développent durant une cohabitation d’un mois. Pour le second récit, les retrouvailles entre les meilleurs amis et amants posent la question du premier passage à l’acte. Nos héros se questionnent sur l’amour, l’évolution vers l’âge adulte, sur les conséquences d’une relation homosexuelle. Mais ces problèmes sont résolus assez rapidement et naïvement sur l’oreiller…

Le graphisme de la mangaka a évolué: les visages sont plus ronds, avec des yeux plus fins, sauf pour les enfants. La différence d’âge n’est pas très marquée physiquement. Les décors et les trames sont maîtrisés, le cadrage un peu recherché. Les scènes érotiques semblent un peu crues, en particulier pour le premier couple, où il se dégage une certaine violence. Les passages trop explicites sont tramés, ce qui brouille l’image. Le manque d’expression des personnages entraîne une certaine froideur générale dans leurs relations.

En résumé

Mr Daigo: Subaru Kobayashi (20 ans) est heureux de pouvoir squatter l’appartement de son frère aîné pendant un mois pour enfin espérer conclure avec des filles. Mais il trouve devant la porte un bel homme, Daigo, qui se présente comme le meilleur ami d’Azusa et qui lui réclame refuge.
Love limit!!: Rin (22 ans) retrouve enfin Kiyo, de retour de l’étranger. Ce dernier a gagné en charisme et s’installe seul pour se lancer dans sa carrière sportive. Mais la question de concrétiser physiquement leur amour crée un fossé entre les deux amants.

En conclusion

L’intérêt principal de ce manga est de voir enfin la conclusion de l’histoire de Kiyo et Rin. En effet, l’histoire de Daigo aurait mérité plus de développement pour réellement s’attacher aux personnages…

Growing love! – Kitazawa Kyo

growing love kitazawa kyo
KITAZAWA Kyo 北沢きょう
ISBN: 9782351809174
Taifu comics, 2015
ISBN: 9784861346200 (JP)
Frontier works inc, 2013 (JP)
Titre original : ラブキッズ!!
Manga
Ero-mètre: soft
Recommandation: un peu

Entre deux amours à sens unique, l’un se concrétisera grâce à un peu de manipulation…

Les deux enfants de Daddy, please fall in love ont bien grandi et sont devenus de fringants lycéens. Kitazawa Kyô sensei développe leur histoire sur deux périodes: collège et lycée. Elle présente d’abord l’amour contrarié de Rin pour le partenaire de son père, puis l’amour sans retour de Kiyo pour son ami d’enfance, avant de consacrer tout le reste du volume à l’évolution des sentiments de Rintarô pour Kiyo.

Le graphisme de la mangaka s’est arrondi: ses yeux sont encore plus grands, les visages plus ronds et les cheveux méchés suivant l’arrondi du crâne. Ce style colle parfaitement à cette douce amourette. Son trait évolue entre les chapitres: les cheveux s’aplatissent, les lignes s’affinent, le traitement des iris changent. Il y a peu de scènes érotiques mais l’historiette humoristique de fin de volume apporte une touche coquine.

En résumé

Rintarô Satô a toujours eu des sentiments pour Natsuki Takahashi, le partenaire de son père et confie ses émois à son ami d’enfance, véritable confident. Quand il se décide enfin à renoncer à cet amour à sens unique, Kiyo lui déclare sa flamme avant de disparaître…

En conclusion

Un spin-off qui plaira principalement aux fans de la première série.

Daddy, please fall in love – Kitazawa Kyo

daddy please fall in love kitazawa kyo
KITAZAWA Kyô 北沢きょう
ISBN: 9782351809129
Taifu comics, 2015
ISBN: 9784861344732 (JP)
Frontier works, 2011 (JP)
Manga
Ero-mètre: juste ce qu'il faut
Recommandation: beaucoup

L’homoparentalité abordée par le regard innocent d’un enfant qui espère caser son père avec son babysitter.

Kitazawa Kyô sensei expose les principales questions sur l’homoparentalité, développant notamment les disparités du regard extérieur porté par les adultes, les enfants et les différentes générations. Ce thème est plutôt narré de manière romancée, sans réel approfondissement du sujet. Le couple se déclare assez vite. L’auteur semble vouloir aborder avec exhaustivité les divers clichés sur l’homosexualité en présence d’un enfant. Malheureusement, le message est brouillé avec une fin de chapitre toujours bienheureuse.

Les yeux ronds de la mangaka ont tendance à rajeunir le visage de ses personnages. Leur stature longiligne contrebalance tout de même cet effet. L’agencement des cases met en avant l’esthétique des dessins. Les trames et les décors, très présents, harmonisent l’ambiance et l’expressivité des images, rendant la lecture agréable. Les scènes érotiques assez détaillées tranchent avec l’ambiance plutôt mignarde du récit.

En résumé:

Divorcé depuis deux mois, Jirô Satô élève seul son fils Rintarô. Il reçoit quotidiennement l’aide de son voisin, Natsuki Takahashi, un étudiant gay. Alors que l’enfant s’attache énormément à son babysitter, le père préfère garder ses distances, troublé par ses sentiments naissants envers le jeune homme. Mais le garçonnet, contrarié, refuse de s’éloigner de Natsu…

En conclusion

Adorable de voir cette famille recomposée, même si le récit est proche de basculer dans la mièvrerie.