Sa taille XL… Toujours un bonheur! 2 – Omoimi

sa taille xl toujours un bonheur 2 omoimi

Omoimi 重い実
ISBN: 9782382763681
Hana, 2023
ISBN: 9784758020886 (JP)
Ichijinsha, 2020 (JP)
Titre original: 愛しのXLサイズ・続
Manga
Ero-mètre: hard
Recommandation: un peu

« J’ai senti qu’il me regardait… Mais je suis parti sans me retourner. »

Omoimi sensei continue les aventures de Yamamoto et de Kobayashi, qui commencent maintenant à travailler. Elle s’intéresse à l’amour à distance ainsi que les nouvelles difficultés que rencontre le couple. Elle aborde donc leurs inquiétudes, la séparation entre travail et privé, ainsi que toute la réorganisation que nécessite leurs rapports charnels. En effet, ils doivent réhabituer leurs corps et tenir compte de la fatigue. Avec Soga, l’ancien collègue de Yamamoto, Kobayashi laisse un peu plus exprimer sa jalousie. Par ailleurs, le frère de Tetsuya, Sôta, apporte une touche humoristique, sympathisant facilement avec Aoi. Le couple s’interroge sur leur avenir, toujours dans la discussion et les quiproquos. L’auteure fait évoluer ses personnages en créant quelques tensions grâce aux personnages secondaires. Elle offre en bonus une anecdote toute mignonne.

La mangaka a un trait fin et épuré qui s’assouplit. Pour les rougissements, elle dessine de fines hachures très rapprochées. Les trames équilibrées utilisent une palette de teintes proches tandis que les trames d’ambiance soulignent les émotions. Les décors apparaissent sur les plans larges. La mise en page est dynamique. Omoimi sensei ne censure pas les scènes érotiques. Elle offre environ une scène par chapitre. En fin de tome, elle inclut une illustration dans sa postface, montrant les habitudes du couple au lit après leurs ébats.

En résumé

Après trois ans de vie commune, Kobayashi Tetsuya et Yamamoto Aoi doivent se séparer pour travailler. Kobayashi rejoint la distillerie de ses parents tandis que Yamamoto va faire son apprentissage à Nara, berceau du saké. Ce dernier promet alors de rejoindre son petit ami dans un an, quand il aura terminé. A sa surprise, sa formation est moins rude qu’il ne pensait. Ayant obtenu quelques jours de congés, Aoi et Tetsuya se rejoignent à Kyoto pour un séjour en amoureux mais finissent à l’hôtel à se câliner. Lors de cette deuxième séparation, Yamamoto ressent alors encore plus de douleur. Dès la fin de son apprentissage, il s’empresse donc de s’engager dans la distillerie de Kobayashi et retrouve enfin son bien-aimé dans son nouvel appartement à Mie.

En conclusion

Ce tome obtient la dix-neuvième place de la meilleure série au Chill chill BL award 2021. La surprise étant passée, Omoimi sensei s’attarde sur un récit plus classique mais pense toujours à développer les problèmes autour de la taille de l’Anaconda quand cela se présente, dans la continuité du tome précédent. Elle alterne facilement entre humour, romance et sexy. Le couple est toujours aussi mignon toutefois, cette suite ne plaira qu’aux personnes curieuses de poursuivre leurs aventures. Par ma part, j’attends avec curiosité le tome 3.

Copyright © 2024