One room angel – Harada

one room angel harada
Harada はらだ
ISBN: 9782368777183
Boy’s love IDP, 2020
ISBN: 9784396784751 (JP)
Shodensha, 2019 (JP)
Manga
Ero-mètre: pudique
Recommandation: absolument

La rencontre improbable entre un ange tombé du ciel et un homme désabusé par la vie.

Harada sensei offre une œuvre surnaturelle empreinte de réalisme. Comme un puzzle, elle dévoile pièce par pièce le passé de Kôki et de l’ange. D’ailleurs, elle soigne particulièrement le background de ses personnages. Kôki, qui n’a aucune estime de lui, évolue grâce à l’ange. Malgré les remords de son passé, il montre pourtant de la bonne volonté. La physionomie adolescente et le caractère impertinent de l’ange contrastent avec ses attributs angéliques. L’auteure entraîne les lecteurs dans une histoire mystérieuse tout en abordant différents thèmes comme la délinquance, les yakuza, les difficultés de certaines classes sociales et le harcèlement scolaire. Elle interroge sur l’honnêteté, le profit, les efforts vains, le jugement extérieur, les souffrances d’un bouc-émissaire. Elle dépeint avec finesse l’évolution sentimentale et psychologique de ses personnages, maintenant un suspense jusqu’à la dernière page.

La mangaka a un trait épuré qui conserve tout de même une touche réaliste. Les traits assez anguleux des personnages contrastent avec ceux de l’ange plus doux et ronds. De même, la tête effrayante de Kôki contrebalance sa gestuelle douce. Harada sensei porte attention aux détails et arrive à intégrer des émotions dans les gestuelles. Dans les scènes d’actions, elle met en avant les mouvements clés. Les décors alternent avec les trames d’ambiance. La mise en page dynamique appuie l’esthétique poétique de certaines pages. D’ailleurs, le superbe épilogue utilise parfaitement les techniques graphiques pour dégager une douceur amère. En revanche, il n’y a pas de scènes érotiques.

En résumé

A 30 ans, Kôki travaille dans un konbini et vit dans un petit studio au confort minimum, en se privant de loisirs. Il pense donc vivre une vie merdique. Un jour, deux délinquants viennent acheter des cigarettes mais refusent évidemment de valider leur âge. Le vendeur les emmène alors discuter à l’arrière de la boutique à la demande de son patron. Malgré ses excuses, une bagarre éclate et Kôki se fait poignarder. Un ange apparaît devant lui alors qu’il s’évanouit. Après un mois d’hospitalisation, il apprend qu’il a été viré. A sa surprise, il retrouve l’ange dans son appartement. Ce dernier, amnésique, n’arrive pas à voler, ses ailes perdant leurs plumes avec les pensées négatives des gens. Kôki accepte donc de l’héberger pour une nuit pensant rêver mais l’ange est toujours là au petit matin. Une étrange cohabitation commence alors avec cet être surnaturel au visage adolescent.

En conclusion

Ce one-shot a obtenu la première place du meilleur manga au Chill Chill BL award 2020 et mérite grandement cette place. Plus qu’un BL, il nous plonge dans une aventure fantastique où les sentiments négatifs et ceux positifs se côtoient constamment. Le lecteur passe par diverses émotions tout en accompagnant les personnages. Les sentiments des deux héros évoluent doucement vers un amour pur. L’auteure arrive à mêler fantastique et problèmes sociétaux avec tellement de justesse! D’ailleurs, selon votre caractère, la fin vous paraîtra triste ou heureuse. Pour moi, c’est une fin merveilleuse et remplie de bonheur. Et vous? Ce manga ne peut que plaire. Lisez-le!

39 Partages
Tweetez
Partagez39