My hero’s dream 1 – Aomiya Kara

my hero s dream 1 aomiya kara
AOMIYA Kara 蒼宮カラ
ISBN: 9782375062005
Taifu comics, 2020
ISBN: 9784758073783 (JP)
Ichijinsha, 2015 (JP)
Titre original: おこさまスター 1
Manga
Ero-mètre: soft
Recommandation: beaucoup

« J’aimerais que tu n’affiches cette expression que devant moi. »

Aomiya Kara sensei offre une comédie romantique entre deux lycéens aux caractères opposés un peu extrêmes. Elle concentre la narration principalement sur Honda. Ce dernier aime être le centre d’attention et nourrit rapidement une jalousie possessive envers son nouvel ami. Toutefois, il ne comprend pas les différents sentiments mitigés qui l’assaillent. De même, la timidité de Kaidô et sa gêne envers les gens contrastent avec son projet professionnel et son investissement dans sa passion. D’ailleurs, le comportement immature de Honda va fragiliser cette amitié naissante. Ainsi, l’auteure gère parfaitement l’enchainement des évènements. Elle décrit avec soin les différents sentiments et leurs évolutions dès la naissance des premiers émois amoureux. Elle ajoute aussi un soutien à Honda avec ses deux amis Fujita et Kawasaki.

La mangaka a un trait très épuré, avec quelques lignes épaissies. Elle exagère les expressions et même parfois les réactions, conférant un côté à la fois mignon et humoristique. D’ailleurs, les personnages ont de grands yeux expressifs. Par exemple, Kaidô rougit tout le temps. Les trames d’ambiance graphiques renforcent l’impact de certaines cases. De même, les décors s’estompent pour mettre en avant les protagonistes. L’enchainement de certaines actions et le jeu des clairs-obscurs accentuent le dynamisme de la mise en page. Aomiya sensei suggère pour l’instant les scènes érotiques par quelques cases dans le chapitre bonus présentant les deux héros devenus étudiants. Elle conclut ses chapitres avec des yonkoma présentant l’avis de Kaidô sur les évènements. Elle ajoute également d’adorables personnage en SD ou des fiches personnages. Sous la jaquette, la postface, en deux planches, donne des explications sur la création du manga.

En résumé

Au lycée, des rumeurs effrayantes circulent sur Kaidô Ryô, lui affectant une réputation de délinquant violent. Alors quand Honda Kyôsuke, venu aider sa mère qui travaille dans un parc d’attraction, le croise en costume de ranger à une convention de super-héros, le lycéen est surpris. Il découvre donc que son camarade de classe joue les cascadeurs et n’est pas si dangereux. Il sympathise même avec lui et l’invite à manger après le spectacle, impressionné par sa passion. Mais le lendemain à l’école, Kaidô lui demande de ne pas lui adresser la parole…

En conclusion

Ce premier tome a obtenu la sixième place du meilleur manga doux au Chill Chill BL award 2016. L’auteure prend son temps pour développer son scénario et s’attarde sur le développement de la relation. J’ai envie tout simplement d’encourager ce couple en devenir, qui découvre leurs sentiments, s’interroge, s’attire inexorablement malgré les maladresses. Et j’adore les « bouilles » de Kaidô! Même si le comportement de Honda donne envie de le corriger, comme Kaidô, vous lui pardonnez, non?

4 Partages
Tweetez
Partagez4