Momo & Manji 1 – Sakura Sawa

momo and manji 1 sakura sawa
SAKURA Sawa 紗久楽さわ
ISBN: 9782368776339
Boy’s love IDP, 2018
ISBN: 9784396784072 (JP)
Shodensha, 2017 (JP)
Manga
Ero-mètre: juste ce qu'il faut
Recommandation: beaucoup

La tendre, romantique et érotique histoire d’amour de Momo et Manji, à la fin de l’ère Edo.

Sakura Sawa sensei nous invite à suivre des tranches de vie de Momoki et Manji à Edo, chaque chapitre représentant un moment de leur vie. Elle s’est énormément documenté pour restituer un ton très réaliste à son récit. Ainsi, elle aborde en détails la vie que menaient les kagema, de leur initiation à leur retraite. Elle exprime avec justesse les sentiments contradictoires et les souffrances de cette initiation, qui se pratique très jeune, d’autant plus que le responsable est Samuru, le frère aîné de Momo. Par ailleurs, les dialogues des personnages secondaires apportent un témoignage sur les changements de l’époque, quelques explications sur les différentes activités ou techniques de cette période. De même, l’auteure partage en fin de tome quelques précisions qu’elle n’a pu détailler au fil du récit. En outre, en plus des notes de l’auteure, la traductrice offre également un excellent travail, complétant certaines explications.

La mangaka utilise des traits fins. Les visages de ces personnages reprennent les traits de ceux des estampes mais sont plus fins, sauf Momoki qui a encore un visage poupin. La couverture et l’illustration en couleurs rappellent la composition des shunga. Même les illustrations de début de chapitre jouent sur le style des estampes ou des images érotiques. Les trames servent principalement aux ombres et colorations. Certains fonds sont travaillés au pinceau. Quelques vignettes s’inspirent aussi de l’ukiyo-e. Les décors sont très présents, avec une touche réaliste. La mise en page est dynamique, avec des ellipses. Le cadre épais colle parfaitement au récit. Sakura sensei met en avant l’esthétique de certaines cases, avec un ton poétique général. Elle varie les angles de vue, portant attention sur les gestes et les regards. Ainsi, dans les scènes érotiques, elle ne dessine pas les parties intimes.

En résumé

Deuxième moitié de l’ère Bunsei (1818-1830). L’ancien kagema Momoki file le parfait amour avec le flûtiste Manji, qui l’a recueilli un jour de pluie. Inspiré par une estampe, Manji s’amuse à séduire son amant en mimant la scène. Mais Omomo aperçoit la fumée d’un incendie et coupe court à tout câlin, désirant se préparer à l’évacuation.

En conclusion

Ce tome a obtenu la première place du meilleur nouveau venu au Chill Chill BL award 2018. Le scénario a quelques faiblesses au début, mais le lecteur est vite happé par cette romance historique. D’ailleurs, les explications permettent réellement d’en apprendre beaucoup sur cette période. En outre, le travail graphique est réellement magnifique. En revanche, certaines scènes de l’initiation pourront choquer.

3 Partages
Tweetez
Partagez3