Kuroneko – La passion 2 – Sakyo Aya

kuroneko la passion 2 sakyo aya
SAKYO Aya 左京亜也
ISBN: 9782351809617
Taifu comics, 2015
ISBN: 9784403664410 (JP)
Shinshokan, 2014 (JP)
Titre original: クロネコ彼氏愛し方2
Manga
Ero-mètre: hot
Recommandation: beaucoup

« J’aime Shingo. Il est la seule personne dont j’ai besoin. »

Sakyo Aya sensei aborde le thème de la famille. D’ailleurs, elle met en avant la relation conflictuelle entre les deux frères Kagami. Elle laisse également entendre une certaine discrimination existante entre les hommes-chats selon leur espèce. Ainsi, Yûjin n’hésite pas à se montrer odieux envers Shingo, provoquant encore plus la colère de son cadet. Le chat noir découvre de nouveaux sentiments et s’interroge à nouveau sur sa place auprès de son petit ami. Ainsi, l’auteure décrypte principalement les émotions de Shingo, partageant ses réflexions et sa vision d’orphelin. Elle interroge aussi sur le devoir familial, les liens du sang et la place de l’amour dans un couple. Par ailleurs, elle s’intéresse aux conséquences du rejet familial.

La mangaka adoucit un peu plus son trait fin et léché en arrondissant les angles. Elle le simplifie parfois jusqu’à l’extrême dans les passages humoristiques. Leo apporte une touche extrêmement mignonne avec ses bouilles très expressives. Les décors alternent avec les trames d’ambiance. De même, les autres trames sont très variées. La mise en page dynamique joue surtout sur les plongées et les contre-plongées. Dans les scènes érotiques, Sakyo sensei censure les parties intimes par des onomatopées. Sous la jaquette, elle continue l’histoire du tome précédent sur les mamelles de chat. En fin de chapitre, elle offre un dessin des personnages en SD. Par ailleurs, les illustrations en début de chapitre présentent Kagami et Shingo durant leurs moments très câlins.

En résumé

Kagami Yûjin, le frère de Keiichi, fait comprendre à Shingo qu’il n’approuve pas leur relation et que l’acteur devra un jour assurer la descendance de la famille. Même si l’ouvrier s’interroge sur son avenir, il décide de croire uniquement aux paroles de son amant. Le lendemain, en rentrant à la maison, il trouve Keiichi en train de faire la lecture à Leo. Mais appelé par son manager Michishige, Kagami lui confie le petit pour une heure. Le chat noir et le léopardeau se rapprochent alors en jouant. Suite à l’annulation d’un travail de Shingo, le couple se retrouve enfin en amoureux. Toutefois, durant leurs ébats, Kagami remarque que son petit ami a un comportement étrange…

En conclusion

L’introduction de Takamizawa en fin de tome donne envie de découvrir l’histoire de Yûjin. Malgré le ton plus sérieux du récit, Sakyo sensei arrive encore à introduire des passages érotiques à presque chaque chapitre. Ils sont toutefois plus courts. La présence de Leo apporte une bouffée de fraicheur dans cette ambiance très tendue. Impossible de ne pas craquer!

0 Partages
0 Partages
Tweetez
Partagez