Goodbye, Red Beryl 2 – Michinoku Atami

goodbye red beryl 2 michinoku atami
MICHINOKU Atami みちのくアタミ
ISBN: 9782375061862
Taifu comics, 2020
ISBN: 9784866571331 (JP)
Frontier works, 2018 (JP)
Manga
Ero-mètre: hot
Recommandation: beaucoup

Briser un mur de solitude pour partager ensemble ses joies, ses peines et son amour.

Dans ce second tome, Michinoku Atami sensei développe la relation qui se noue entre Kazushige et Akihiko. Elle s’attarde principalement à la construction des liens par la découverte, l’ouverture à autrui et le partage des sentiments. De même, elle approfondit la psychologie de ses héros. Ayant connu la souffrance du deuil et du regard inquisiteur des autres, Kazushige a peur de nouer des relations humaines. Akihiko brise peu à peu ce mur défensif en imposant sa présence. L’auteure s’applique à donner une approche la plus réaliste possible, même sur le premier ébat du couple: elle se focalise par exemple, sur des détails comme le type de lubrifiant de l’époque, les réactions d’un puceau ou de quelqu’un qui s’est retenu. Parallèlement, elle dévoile un peu plus les objectifs de Masakado, même si cela reste encore vague, permettant de conserver le suspense jusqu’en fin de tome.

Les traits fins et épurés de la mangaka dégagent à la fois un côté acéré et de la douceur, augmentant l’aspect mystérieux de certains visages. Les traits simplifiés donnent un effet super-deformed dans les scènes humoristiques. Cela rend d’ailleurs Akihiko très mignon. Michinoku sensei se focalise sur les détails des petits gestes et des regards. Elle utilise peu de trames d’ambiance, privilégiant le travail des nuances de gris. Même si les décors sont peu présents, ils sont très détaillés. La censure des scènes érotiques, assez nombreuses, se fait par de fines bandelettes blanches, cachant peu les détails. La sensualité des positions est mise en avant grâce à des angles de vue recherchés.

En résumé

Bien que gravement blessé, Kazushige refuse de boire le sang qu’Akihiko lui propose et le jette dehors. Réfugié dans un parc, le jeune homme ne comprend pas la réaction du vampire. Il est soudain interrompu dans ses réflexions par Moronatsu qui lui apprend qu’il n’est qu’à moitié vampire. Malgré ses craintes, Akihiko décide d’interroger directement Kazushige. Ce dernier lui confie alors sa peur de le transformer en monstre. Touché, le jeune homme finit par lui déclarer ses sentiments puis l’embrasse…

En conclusion

Ce couple attendrissant se construisant par la discussion et le partage des sentiments, il est donc agréable de voir leur amour s’épanouir. Ce tome est magnifique! D’ailleurs, le trait délicat de l’auteure sied parfaitement à l’ambiance. Vivement la suite!

5 Partages
Tweetez
Partagez5