Akamatsu et Seven 1 – Shoowa et Okujima Hiromasa

akamatsu et seven 1 shoowa okujima hiromasa
SHOOWA
OKUJIMA Hiromasa 奥嶋ひろまさ
ISBN: 9782368777558
Boy’s love IDP, 2020
ISBN: 9784253155359 (JP)
Akita publishing, 2019(JP)
Manga
Ero-mètre: soft
Recommandation: absolument

Deux gentils yankees qui aiment se bagarrer amenés à cohabiter.

Shoowa sensei interroge sur la normalité avec un lycéen qui vit seul et qui recueille un jeune homme sans domicile fixe. Elle présente le quotidien de leur colocation. Elle maintient un certain mystère en dévoilant au fur et à mesure les circonstances de leur situation particulière. Akamatsu, naïf, se défoule en se bagarrant. Son caractère contraste avec celui de son frère jumeau, Shûsuke, plus posé. Seven, quant à lui, semble très mûr pour son âge. Pourtant, tous deux prennent leurs responsabilités: ils ont un petit boulot pour ne pas être une charge. L’auteure aborde avec finesse les efforts fournis dans une colocation, la naissance d’une amitié, les divers sentiments suite à un coming out, les visions différentes d’une vie précaire. Elle dose parfaitement l’humour pour ne pas casser le réalisme du récit.

Okujima Hiromasa sensei a un trait plutôt réaliste, légèrement épuré, dans un style shônen. Il dessine des garçons musclés et des morphologies très variées. Il a le souci du détail. Par exemple, l’âge est bien marqué physiquement, les expressions faciles à comprendre, les décors présents. Les trames très variées donnent du volume. Les lignes d’action également mettent le dessin en relief. Les fonds noirs permettent d’immédiatement identifier les flash-back. Même si la mise en page semble plutôt classique, des angles de vue recherchés la dynamisent. Ainsi, le mangaka ne charge pas ses pages qui sont agréables à lire. Il censure les organes génitaux simplement en ne dessinant pas les détails, laissant ainsi une forme blanche. Comme la relation n’est pas encore au stade amoureux, les scènes de masturbation paraissent plus naturelles qu’érotisées. Les illustrations en début de chapitre présentent le quotidien des deux héros.

En résumé

Akamatsu Aisuke (17 ans) affronte tous les jours Kanzaki Seven qu’il a rencontré dans un parc, même s’il perd à chaque fois. Le lycéen vit seul et joue un peu les délinquants, aimant passer ses nerfs dans des bagarres. Un jour, il découvre que son adversaire vit en fait dans le parc malgré un petit boulot dans une boulangerie. Pourtant, il prend soin des plus démunis que lui. Quand les tuyaux où dormait Seven sont enlevés, Akamatsu lui propose alors de l’héberger.

En conclusion

Ce tome a obtenu la quatrième place du meilleur manga profond au Chill Chill BL award 2020. Difficile pour moi de résumer et argumenter sans spoiler. En effet, ce serait vous gâcher le plaisir de découvrir les petits secrets de nos deux héros! Je suis complètement dingue de cette série que j’avais commencé en japonais. C’est donc un grand plaisir pour moi de le relire en français. Ce titre réaliste, avec des yankees attachants ne peut que conquérir nos cœurs. A lire absolument!

3 Partages
Tweetez
Partagez3