Ose me dire que c’est pas de l’amour – Sakurai Nanako

ose me dire que c est pas de l amour sakurai nanako

SAKURAI Nanako 櫻井ナナコ
ISBN: 9782382764367
Hana, 2024
ISBN:‎ 9784866574912 (JP)
Frontier works, 2021 (JP)
Titre original: 恋じゃないと目を見て言って
Manga
Ero-mètre: hot
Recommandation: un peu

« Quand je tombe amoureux, je me jette à fond dans la relation. »

Sakurai Nanako sensei propose une classique romance de sex friends à amants entre un étudiant et un cuisinier qui ont tendance à trop s’investir en amour. Elle joue sur les contradictions entre leurs actions et leurs paroles pour créer tension et quiproquos. A force d’être blessé par des ruptures, Yuito renonce à une relation sérieuse et fuit tout ce qui y ressemble. Arata respecte sa décision mais joue sur la distinction entre ami et amant pour arriver à ses fins. Bien que les deux hommes ressentent des sentiments réciproques, ils s’enlisent dans une certaine distance pour pouvoir conserver leur relation. Leur entourage les guide un peu. L’auteure révèle le passé d’Amari seulement à la fin. Ainsi, elle crée un peu la surprise. En bonus, elle montre la vie à deux du couple.

La mangaka a un trait épuré de style shôjo. Pour les rougissements, elle dessine des hachures envahissantes qui recouvrent même les yeux et les cheveux. Dans les passages humoristiques, elle simplifie son trait. Les trames sont utilisées avec parcimonie. De même, les trames d’ambiance se font discrètes. Par ailleurs, les décors situent principalement l’action. Les flash-back se repèrent immédiatement à leur fond noir. La mise en page est dynamique. Dans les scènes érotiques, Sakurai sensei censure les parties intimes par des bandelettes blanches. Elle offre environ une scène par chapitre. Sous la jaquette, elle présente sa postface en manga accompagnée d’un dessin.

En résumé

Amari Yuito a la fâcheuse tendance à se jeter corps et âme dans une relation quand il est amoureux. Ainsi, il n’hésite pas à utiliser son corps pour obtenir enfin l’amour de sa cible, ne se souciant guère de la situation de famille de cette dernière. Mais il se fait également souvent plaquer car ses partenaires le trouvent finalement étouffant. Après une énième rupture, il décide donc de se contenter d’un simple coup d’un soir. Dans un restaurant, il rencontre un bel étudiant qui mange avec appétit. Bien qu’il évite habituellement les jeunes, intrigué, il sympathise rapidement avec lui. Kuze Arata accepte alors de continuer leur conversation autour d’un verre chez Yuito. Et ils finissent même par coucher ensemble.

En conclusion

Sakurai Nanako sensei offre un scénario très classique et sans prétention dont l’enchainement des évènements se devine facilement. D’ailleurs, elle utilise quelques raccourcis mais cela n’est pas dérangeants. En plus, elle a un graphisme plutôt mignon agréable. J’ai apprécié ma lecture malgré le manque d’enjeu, m’attachant facilement aux personnages. Une lecture sympathique!

Une relation basée sur l’argent 2 – Sakurai Nanako

une relation basee sur l argent 2 sakurai nanako

SAKURAI Nanako 櫻井ナナコ
ISBN: 9782382763483
Hana, 2023
ISBN: 9784758023351 (JP)
Ichijinsha, 2021 (JP)
Manga
Ero-mètre: hard
Recommandation: un peu

« Mon bonheur n’est pas celui de tout le monde, mais… »

Sakurai Nanako sensei propose de découvrir la nouvelle vie de Yanai qui a intégré le clan Takamoto. Elle développe un peu plus le passé de Maki, permettant de comprendre son comportement possessif. Comme dans le tome précédent, elle aborde la question de la confiance dans le couple et le doute. En effet, Makoto a encore du mal à partager ses sentiments avec son partenaire. L’introduction de Shirazawa Meguru, le fils du clan Hitotose, amène quelques tensions et permet de découvrir un peu les conflits de succession dans les clans mafieux. D’ailleurs, l’étudiant sans gêne, cache sa personnalité derrière ses lunettes et apporte une touche d’humour. L’auteure met en évidence deux mondes distincts dans le milieu mafieux, exposés différemment à la violence. Elle s’intéresse donc à la notion de famille étendue ainsi qu’au sentiment de solitude qui en découle selon l’implication dans le clan.

La mangaka a un trait épuré légèrement anguleux et qui joue beaucoup sur les pleins et déliés. Elle le simplifie dans les passages humoristiques. Maki a des oreilles plutôt pointues. Les décors apparaissent sur les plans larges. Par ailleurs, les trames sont variées tandis que les trames d’ambiance appuient les émotions. La mise en page est dynamique. Sakurai sensei ne censure pas les scènes érotiques. Toutefois, elle cache parfois les parties intimes en jouant sur les angles de vue. Elle offre d’ailleurs une scène par chapitre.

En résumé

Depuis maintenant deux mois, Yanai Makoto travaille comme secrétaire du chef du clan Takamoto. Il apprécie également sa vie amoureuse avec son petit ami yakuza, Maki Ryôhei. Un jour, il croise par hasard les filles de son patron, Suwa, qui tombent alors sous son charme et devient donc leur babysitter. Comme il doit les accompagner avec leur mère Yuri à Kyoto, Maki, inquiet, le harcèle au téléphone et finit même par se disputer avec lui. En effet, le yakuza est très collant au point d’en devenir parfois lourd car il n’arrive pas à lui faire confiance. Mais le soir, Mako regrette déjà ses paroles…

En conclusion

Ce tome était-il nécessaire? C’est un plaisir de découvrir la suite des aventures du couple. Sakurai sensei développe ainsi un peu plus la personnalité des personnages. En introduisant un clan rival, elle élargit même l’exploitation d’un thème intéressant. Toutefois, elle le fait encore avec légèreté. Je trouve donc cela un peu dommage. Une lecture sexy, mignonne et divertissante dans la continuité du tome précédent.

Une relation basée sur l’argent – Sakurai Nanako

une relation basee sur l argent sakurai nanako

SAKURAI Nanako 櫻井ナナコ
ISBN: 9782382763193
Hana, 2022
ISBN: 9784758021333 (JP)
Ichijinsha, 2020 (JP)
Manga
Ero-mètre: hard
Recommandation: un peu

« Le coup de foudre d’un garde du corps mafieux pour un prostitué désabusé! »

Sakurai Nanako sensei narre une romance alternant entre drame et comédie. Elle base la narration principalement du point de vue de Yanai. Le prostitué goûte à plusieurs paradoxes et sentiments complexes en découvrant peu à peu Maki. En effet, bien que conscient du danger, il est touché par la gentillesse du mafieux, comprenant la sincérité de son amour mais restant méfiant. D’ailleurs, il se découvre quelques points communs avec Ryôhei. Le chauffeur Minami, qui joue les gardes du corps, apporte une touche comique avec son côté trop bavard. Ainsi, l’auteure aborde le doute, la difficulté à refaire confiance après des trahisons, la manipulation. Elle ajoute du suspense avec les interventions de Kurono et du chef du clan Takamoto, Fuwa, brouillant les attentes des lecteurs. Elle fait évoluer ses personnages avec leurs sentiments. Ainsi, bien que possessif et jaloux, Maki reste bienveillant et respectueux envers son petit ami. L’histoire bonus permet de découvrir le devenir du couple.

La mangaka a un trait épuré plutôt anguleux. Elle le simplifie dans les passages humoristiques, exagérant également les expressions. Elle dessine des corps sveltes finement musclés et des oreilles pointues. Les bouilles de Makoto en SD sont rigolotes tandis que Ryôhei passe de la froideur à un côté mignon et presque doux en quelques cases. Par ailleurs, les hachures de rougissement envahissent souvent les visages. Les décors apparaissent sur les plans larges. Les trames sont variées tandis que les trames d’ambiance se font discrètes mais accompagnent tout de même les émotions. La mise en page dynamique varie surtout les angles de vue et utilise les superpositions de cases et les ellipses. Même si Sakurai sensei ne censure pas les scènes érotiques, elle ne détaille pas trop les parties intimes grâce aux onomatopées et aux phylactères.

En résumé

Yanai Makoto (27 ans), ancien employé de bureau, se prostitue depuis six mois, étant garant de la dette d’un ami qui a depuis disparu. Comme il doit plus de 30 millions de yens, il ne peut refuser les lubies de certains clients violents. Un soir, alors qu’il rentrait exténué par un travail plus long que prévu, il croise Maki Ryôhei (26 ans), un yakuza, qui lui propose de le raccompagner. Bien qu’il refuse, le mafieux l’assomme puis l’emmène chez lui. Ayant eu le coup de foudre, il lui demande de devenir son prostitué personnel et lui promet même de le payer cinq fois plus. A l’idée de terminer plus vite son calvaire, Makoto accepte en posant tout de même quelques conditions. Pourtant, il s’étonne de voir le yakuza si prévenant avec lui…

En conclusion

Ce one-shot obtient la dix-huitième place du meilleur manga érotique au Chill chill BL award 2021. Malgré les nombreuses scènes érotiques et le thème de la prostitution, Sakurai sensei installe une relation consentie, avec des personnages attendrissants. D’ailleurs, dans sa postface, elle explique avoir conscience que son récit semble moins réaliste à cause de l’humour mais elle décrit tellement bien les sentiments que cela passe très bien. Une lecture divertissante, sexy et mignonne!

Copyright © 2024