Mon voisin le fudanshi 3 – Kuroiwa Chihaya

mon voisin le fudanshi 3 kuroiwa chihaya
KUROIWA Chihaya 黒岩チハヤ
ISBN: 9782368776483
Boy’s love IDP, 2019
ISBN: 9784796409971 (JP)
Kaiohsha, 2017 (JP)
Titre original: ましたの腐男子くん 3
Manga
Ero-mètre: hot
Recommandation: beaucoup

Motoi désire devenir un seme digne d’un BL mais y arrivera-t-il?

Kuroiwa Chihaya sensei conclut la romance entre le fudanshi Motoi et le salaryman pur Sokabe. Commme dans le tome précédent, elle continue à s’intéresser aux produits dérivés: ici, avec les jeux vidéo, pas forcément BL, les séries aux nombreux personnages inspirant diverses possibilités de couples. Elle répète le gag confrontant l’imaginaire de Mashita avec la réalité. Ainsi, Shijô, l’ami de Yoshinari, représente au début le super seme ikemen idéal. Le couple évolue doucement; leurs rapports sont toujours consentis. Sokabe prend peu à peu de l’assurance tandis que Motoi s’interroge sur ses performances de seme. L’auteure aborde le questionnement du coming out et de la différence d’âge, l’étudiant ne cachant rien alors que le salaryman pense qu’il vaut mieux se taire. Par ailleurs, elle détourne avec humour les poncifs du BL.

La mangaka a un style shôjo, au trait fin, dégageant beaucoup de douceur. Elle dessine de grands yeux expressifs. De même, elle exagère certaines expressions fortes. Les trames d’ambiance renforcent également les émotions. Les décors sont soignés. Par ailleurs la mise en page dynamique rythme la lecture. Kuroiwa sensei censure à peine les scènes érotiques, utilisant de très fines bandelettes blanches ou en esquissant les organes génitaux avec des trames. L’illustration de la jaquette résume à elle seule, avec humour, le fonctionnement du couple.

En résumé

Mashita Motoi rumine de ne pas être un seme aussi classe qu’il espérait et se demande comment s’améliorer. Sokabe Yoshinori, quant à lui, n’arrive plus à dormir dans sa chambre depuis qu’il y a couché avec son petit ami. Excité par sa gène, l’étudiant installe alors une ambiance pour l’embrasser. Mais Furuichi les interrompt en sonnant à la porte. Le fudanshi est venu s’excuser auprès du salaryman. Mis de côté, Motoi s’imagine déjà le pire, suspectant une romance naissante entre eux. Toutefois, Furuichi s’excuse également auprès de lui à la grande joie de Sokabe. L’étudiant réalise alors qu’il n’a jamais rencontré les amis de Yoshinori…

En conclusion

Malgré certains gags qui deviennent répétitifs, j’adore voir cet adorable couple se développer en partageant leur passion. La communication entre eux devient de plus en plus fluide et leur amour s’en retrouve presque décuplé. Une comédie romantique douce et agréable à lire.

Mon voisin le fudanshi 2 – Kuroiwa Chihaya

mon voisin le fudanshi 2 kuroiwa chihaya
KUROIWA Chihaya 黒岩チハヤ
ISBN: 9782368776476
Boy’s love IDP, 2019
ISBN: 9784796407687 (JP)
Kaiohsha, 2015 (JP)
Titre original: ましたの腐男子くん 2
Manga
Ero-mètre: hot
Recommandation: beaucoup

En amour, les BL peuvent être une excellente source d’information… Ou pas?

Après un tome introductif, Kuroiwa Chihaya sensei continue à développer la romance entre ses deux héros se focalisant sur leur première fois. Elle met en avant un couple qui discute, dont la relation se fonde sur le consentement. Elle joue également sur les quiproquos et les différences entre réalité et fiction. Motoi se référence toujours au BL pour analyser les situations, mais son imagination débordante l’induit parfois en erreur. Sokabe apprend à mieux cerner ses émotions auprès de son petit ami qui le rassure. En introduisant le fudanshi Furuichi, l’auteure aborde le marché des produits dérivés et des collaborations avec des cafés, incitant souvent à la consommation pour obtenir des collections limitées. Elle dénonce les clichés sur les fudanshi, parfois considéré comme homosexuel à cause de leur passion. De même, cela n’empêche pas certains lecteurs et lectrices de ce genre d’avoir des paroles blessantes envers les homosexuels.

La mangaka a un trait épuré plutôt fin. Elle le simplifie dans les passages humoristiques. Les décors situent principalement l’action. En revanche, il y a beaucoup de trames d’ambiance qui viennent appuyer les émotions des personnages. De même, les trames sont variées et équilibrées. La mise en page est également dynamique. Kuroiwa sensei censure légèrement les scènes érotiques en évitant de trop détailler les parties intimes grâce à un jeu de trames. Elle donne un avant-goût de l’histoire dans les illustrations en début de chapitre.

En résumé

Sokabe Yoshinori et Mashita Motoi sortent ensemble. Mais comme le salaryman s’évanouit avec un simple baiser, l’étudiant hésite à aller plus loin. Après lui avoir expliqué ses intentions, il lui propose un rendez-vous en amoureux. A sa surprise, Sokabe accepte même d’aller visiter l’Otome road. En effet, il trouve que les BL peuvent devenir une bonne source d’information. Sur le chemin du retour, ils croisent Ichi, Tomonaga et Inushima. Les amies fujoshi de Motoi devinent immédiatement leur relation, d’autant plus que le fudanshi ne le nie pas. Par contre, cela gêne énormément le salaryman. Pourtant, l’ambiance entre les deux amoureux se détend et ils décident d’aller au love hotel comme prévu. Mais Sokabe sort des masques…

En conclusion

Ce tome a obtenu la neuvième place du meilleur manga doux au Chill Chill BL award 2016. En effet, le couple est tellement attendrissant. J’adore les voir s’appuyer sur les BL pour avancer dans leur relation. Mais l’auteure pense tout de même à toujours mettre en avant la variété de ce genre. D’ailleurs, elle pointe également les différences entre les fans. Ainsi, le BL réunit un public aussi éclectique que les œuvres produites. Une bouffée de bonheur et de douceur à lire sans modération!

Mon voisin le fudanshi 1 – Kuroiwa Chihaya

mon voisin le fudanshi 1 kuroiwa chihaya
KUROIWA Chihaya 黒岩チハヤ
ISBN: 9782368776469
Boy’s love IDP, 2019
ISBN: 9784796406192 (JP)
Kaiohsha, 2014 (JP)
Titre original: ましたの腐男子くん 1
Manga
Ero-mètre: juste ce qu'il faut
Recommandation: un peu

Les différences entre l’amour dans les BL et la vie réelle.

Kuroiwa Chihaya sensei offre une comédie romantique avec un fudanshi et un salaryman au cœur pur. Elle alterne la narration entre les deux héros. Elle présente d’abord l’univers du boys love avec les conventions, les créations amateurs, les discussions enflammées entre fans. Motoi s’interroge sur les différences entre réalité et fiction. Sa curiosité augmente, influencée par son attirance pour Sokabe. Ce dernier s’ouvre à l’univers des fudanshi par amour. Mais comme il gère mal ses émotions, il a tendance à fuir. Indirectement, l’auteure pointe les clichés du genre tout en mettant en avant la passion des lecteurs. Ainsi, elle dénonce les censures plus dures que dans les mangas érotiques visant un public masculin, de même que pour les figurines. Elle complète son tome avec une histoire amusante en deux chapitres contant la romance entre un bisexuel au cœur d’artichaut et un lycéen fugueur qui cherche son orientation sexuel par l’expérience.

La mangaka a un trait épuré et doux, de style shôjo. Elle dessine de grands yeux et exagère légèrement les expressions. Ses personnages, plutôt sveltes, rougissent très facilement. Les trames d’ambiance alternent avec les décors. Les trames sont très variées, donnant du volume aux dessins. De même, la mise en page est dynamique avec des contre-plongées et des plongées bien choisies. Kuroiwa sensei censure les scènes érotiques en jouant sur les cadrages et en occultant les détails des parties intimes.

En résumé

Un fudanshi habite juste en dessous / Le fudanshi s’intéresse au lieu de rencontres: Quand il a emménagé il y a un an, le timide salaryman Sokabe a eu le coup de foudre pour Motoi, le petit-fils de la propriétaire. Depuis, l’admirer chaque jour suffit à son bonheur. Mais un soir, pendant qu’il s’était assoupi dans le train, il se fait voler son sac, avec à l’intérieur son portefeuille et ses clés. Il va alors demander le double à la propriétaire. Pendant que Motoi recherche les clés, Sokabe entend un grand bruit. En entrant, il découvre une pile de mangas BL éparpillée. L’étudiant le prenant pour un fudanshi comme lui, sympathise alors. Mais à chaque rencontre, les sentiments du salaryman s’amplifient pour son nouvel ami. Un jour, alors qu’ils étaient partis faire des achats, une tempête les surprend, bloquant les trains. Motoi propose donc de s’abriter dans un love hotel
Première expérience au lieu de rencontres / Demande en mariage sur un malentendu: Takii Mamoru a tendance à tomber amoureux des gens en détresse. Il ne veut même pas porter plainte contre son colocataire qui l’a cambriolé avant de disparaître. Dans un parc connu des homosexuels pour la drague, il remarque un jeune fugueur prêt à coucher avec le premier venu et ne peut s’empêcher de voler à son secours. Ne réussissant pas à le convaincre d’abandonner, il emmène alors Hinata dans un hôtel…

En conclusion

Ce tome a obtenu la neuvième place au classement du meilleur manga original au Chill Chill BL award 2015. Le couple est tellement mignon et innocent! Pour l’instant, l’auteure introduit le contexte et les personnages. Vivement la suite pour découvrir comment évolue leur histoire.