Midnight rain – CTK

mindnight rain ctk
CTK
ISBN: 9782375062036
Taifu comics, 2020
ISBN: 9784799742570 (JP)
Libre, 2019 (JP)
Manga
Ero-mètre: juste ce qu'il faut
Recommandation: un peu

Une rencontre où l’amour viendra donner un peu de réconfort.

CTK sensei nous invite à suivre deux hommes qui galèrent dans leur vie quotidienne et dont la rencontre fortuite va leur apporter un peu de bonheur. Elle alterne la narration entre Ethan et Mike. La relation entre les deux hommes évolue plutôt vite. Tandis que Mike s’est habitué à la solitude et n’a plus confiance en l’autre, sa tête patibulaire et son caractère explosif l’entraînant facilement dans des conflits, Ethan se montre très généreux avec lui alors qu’il se prive totalement pour rembourser sa dette. L’auteure s’intéresse à divers thèmes comme la pauvreté, la solitude, la difficulté à faire confiance. Cependant, elle préfère mettre en avant l’évolution de leurs sentiments. D’ailleurs, elle maîtrise parfaitement le retournement avec d’abord une situation qui semble dramatique et négative, maintenant un certain suspense. Ainsi, en s’ouvrant peu à peu l’un à l’autre, le couple apprend à se soutenir mutuellement.

La mangaka utilise des traits anguleux, parfois épais et dédoublé. Malgré une touche réaliste, elle les simplifie tout de même dans les passages humoristiques, rappelant l’aspect BD. Elle dessine plutôt des visages marqués avec une barbe légère ou naissante. Les corps sont musclés. D’ailleurs, Ethan a le torse poilu. Les trames d’ambiance se font très discrètes. En outre, CTK sensei privilégie beaucoup les clairs-obscurs. Elle découpe parfois certaines scènes avec un style cinématographique. Ainsi, elle dynamise la mise en page en jouant sur les gros plans et les détails. Les scènes érotiques sont censurées, les organes sexuels étant cachés par des formes blanches ou tramées. Sous la jaquette se trouve le plan de l’appartement d’Ethan. Ce dernier pose un quiz amusant en rapport avec la couverture.

En résumé

Un soir de pluie, Mike, blessé, sonne à la porte d’Ethan avant de s’évanouir dans ses bras. Une semaine auparavant, ce dernier l’avait remarqué dans une bagarre de rue et avait engagé la conversation avec lui à la laverie automatique, lui demandant comment il éliminait les tâches de sang. Vivant pauvrement dans un appartement décrépit, Ethan consacre sa paie à principalement rembourser une dette depuis dix ans. Pourtant, il commence à ne plus supporter cette vie de privation…

En conclusion

Ce one-shot a obtenu la dixième place du meilleur manga profond au Chill Chill BL award 2020. L’auteure nous livre une belle histoire d’amour sensible où le désespoir est balayé par la simple présence de l’autre. Le traitement graphique est de toute beauté. Il est difficile pour moi d’approfondir mon analyse sans spoiler, la mangaka livrant des œuvres contemplatives et émotionnelles. Laissez-vous donc séduire par un agréable moment de lecture avec des hommes dans la fleur de l’âge.

On doorstep – CTK

on doorstep ctk
CTK
ISBN: 9782375061237
Taifu comics, 2018
ISBN: 9784799732823 (JP)
Libre, 2017 (JP)
Manga
Ero-mètre: juste ce qu'il faut
Recommandation: un peu

Changer complètement par amour.

Dans ce recueil de deux histoires, CTK sensei met en scène des homo-romances réalistes avec des hommes bientôt mûrs qui se passent à New York. Elle s’intéresse principalement au changement que les personnages vont faire par amour et délaisse un peu le développement de la relation. En effet, ses jeunes seme sont plutôt rapides. Les personnages sont tous attachants. Dans « On doorstep », le traumatisme de Reese donne de la profondeur au personnage, même s’il semble vite expédier le problème. Les protagonistes, gay ou bisexuels, ne se posent pas de questions et acceptent leur attirance pour l’autre. L’humour est peu présent mais permet de détendre l’atmosphère à certains passages. « Lucky bill » est une histoire très courte en deux chapitres, rapide où l’essentiel est mis en image.

Les personnages de la mangaka sont musclés, plutôt carrés. Les yeux sont fins et la pupille se résume à un point. Cela donne un graphisme assez réaliste, mais tout de même expressif, avec des rides, le mouvement des yeux et des sourcils… Elle inclue des gags graphiques. Dans « Lucky bill », le bouc de Charles lui vieillit bien le visage. Les trames et les décors sont utilisés avec parcimonie, mettant en valeur l’esthétique et le physique des personnages. Les scènes érotiques sont discrètes, sauf dans l’épilogue d’ « On doorstep ». Mais l’auteur se censure en occultant les organes génitaux et en jouant avec les cadrages.

En résumé

On doorstep: Alors qu’il volait un portefeuille dans le métro, Jimmy est surpris par Reese Heyman. Ce dernier, au lieu de le dénoncer, l’emmène travailler une journée comme mascotte dans la librairie où il officie. Décidé à se venger, le voleur s’introduit chez le donneur de leçon mais découvre que c’est un ancien policier. Tout d’abord effrayé, il enquête sur ce dernier, et se retrouve de plus en plus attiré.
Lucky bill / Lucky drinker: L’acteur Charles Loup n’a pas décroché de contrat depuis deux ans. Il reçoit l’appel d’un agent pour une audition mais ce dernier s’avère être Ian Stuart, un ancien acteur qu’il avait tancé lors d’une répétition théâtrale il y a cinq ans. Est-ce une vengeance ou une annonce sérieuse?

En conclusion

Ce manga a obtenu la septième place du meilleur nouveau venu au Chill Chill BL award 2018. Ces deux romances sont agréables. Dommage que le format court empêche de mieux l’apprécier.