Moon and sun 2 – Abe Akane

moon and sun 2 abe akane
ABE Akane 阿部あかね
ISBN: 9782375061770
Taifu comics, 2020
ISBN: 9784403666476 (JP)
Shinshokan, 2018 (JP)
Manga
Ero-mètre: juste ce qu'il faut
Recommandation: beaucoup

Des épreuves se dressent entre Masahiro et Tsubaki. Leur amour naissant y survivra-t-il?

Après un premier tome plutôt centré sur Masahiro, Abe Akane sensei s’intéresse un peu plus à Tsubaki. Elle continue à aborder le travestissement et l’univers des yakuza avec une touche réaliste, sans pour autant en faire le thème principal. Elle s’attarde surtout sur la romance et l’évolution de la relation entre le travesti et le yakuza. L’influence de Tsubaki permet à Masahiro de mûrir. De même, le maquilleur perd peu à peu son masque de froideur et prend la vie plus légèrement grâce à son amant. Le couple se découvre tranquillement en discutant. Lors des ébats, ils sont principalement dans l’échange, même si parfois, Tsubaki laisse sa perversité prendre le dessus. Cependant, son amant exprime clairement sa gêne ou son désaccord. Par ailleurs, l’auteure transforme les deux amis du yakuza en éléments comiques, donnant une petite touche légère.

La mangaka exagère les expressions en simplifiant ses traits, donnant un effet comique. De même, elle rend graphiquement le visage de Tsubaki adouci par l’amour. Les décors sont bien intégrés. Il y a quelques trames d’ambiance. La mise en page dynamique joue sur les ellipses et les cadrages et met en valeur les angles de vue variés. Les illustrations de début de chapitre raconte une petite histoire. Sous la jaquette, deux vignettes donnent une anecdote avec les sous-fifres faisant leur rapport. Les scènes érotiques sont censurées par l’absence de traits et de détails. D’ailleurs, il est parfois difficile d’appréhender clairement la scène.

En résumé

Yamada Masahiro s’est installé chez Tsubaki et se laisse donc entretenir. Curieux, il accepte de se maquiller mais se trouve laid malgré les compliments du travesti. Pour se rendre utile, il l’accompagne comme assistant pour porter ses affaires. Mais, alors qu’il prend une pause en déjeunant dans un fast-food, ses deux amis envoyés par son grand-père, le retrouvent. Pris en filature, le jeune homme s’enfuit. Pour ne pas gêner le maquilleur qui se rend à son séminaire, il préfère alors rester au club de travestis. Admirant leur travail acharné durant leur répétition, il commence à réfléchir sur lui-même et ses actions. Après avoir rejoint Tsubaki à son séminaire, il remarque que le sourire passionné du travesti l’émeut plus qu’il ne le pensait. Mais les sous-fifres l’ont suivi…

En conclusion

Abe sensei conclut sa romance avec humour après des échanges tendres et sérieux. Aussi, j’aime beaucoup les changements de Masahiro qui s’essaye partiellement au travestissement pour mieux comprendre son amant et qui l’accepte avec sa double facette. Les tendances un peu perverses de Tsubaki peuvent surprendre mais le contraste entre sa perversité virile et sa douceur féminine donne énormément de profondeur au personnage. Une série que je recommande chaudement!

3 Partages
Tweetez
Partagez3