Les caprices du jaguar 1 – Unohana

les caprices du jaguar 1 unohana
Unohana ウノハナ
ISBN: 9782368776575
Boy’s love IDP, 2019
ISBN: 9784908757594 (JP)
J publishing, 2017 (JP)
Manga
Ero-mètre: hard
Recommandation: beaucoup

Découvrez la légende de Peg et de son talentueux guitariste.

Unohana sensei présente une relation tortueuse entre deux anciens membres d’un groupe de rock. Elle alterne entre le passé et le présent, permettant de découvrir au fil des chapitres ce que sont devenus les anciens membres mais également comment la relation a débuté entre Shiina et Arata. Elle décrit assez bien l’univers musical et donne divers exemples de reconversions. Malgré leur succès, les membres restent humbles. En effet, le talent de Sôjun semble fragilisé par son inconstance. Il fonctionne de manière cyclique. L’auteure centre la narration sur Asô. Elle dépeint avec finesse la complexité des sentiments de ses personnages, leurs questionnements et leurs hésitations. Elle développe également l’évolution des sentiments entre ses deux héros, entre jalousie, possessivité, attirance. Ainsi, Arata devient le point de stabilisation de Shiina mais le manque de communication franche entre eux pollue leur relation.

La mangaka a un trait anguleux, légèrement épuré. Elle le simplifie pour renforcer les expressions. Elle représente également les personnages en semi SD, comme des poupées aux têtes arrondies et des corps tous fins dans les passages humoristiques. On les retrouve également en fin de chapitre. Les petits gestes et les regards sont détaillés. Par ailleurs, les décors alternent avec les trames d’ambiance. Unohana sensei utilisent des angles de vue plutôt recherchés, rendant la mise en page dynamique. En plus, elle ne censure pas les scènes érotiques.

En résumé

Après trois mois d’absence, le musicien Shiina Sôjun débarque chez Asô Arata, rédacteur du magazine Rock et people, en lui réclamant de la nourriture et des câlins. Il y a trois ans, le talentueux guitariste a mis brusquement fin à leur groupe Peg et depuis, il erre à travers le monde, jouant parfois dans des groupes. Cependant, il revient toujours recharger ses batteries auprès de son amant. Arata n’ose pas le priver de sa liberté, malgré ses sentiments, mais s’inquiète pour sa carrière.

En conclusion

Ce tome a obtenu la onzième place du meilleur manga au Chill Chill BL award 2018. La balance entre le présent et le passé est équilibré, rendant la lecture agréable. De même, la relation entre Shiina et Arata prend aux tripes. Et j’adore le caractère versatile de Jinza Masaki. J’ai l’impression de ressentir la passion musicale de Peg. Cette série fait palpiter mon cœur!

1 Partages
Tweetez
Partagez1