Iridescent love 2 – Hita Ship

iridescent love 2 hita ship

HITA Ship 緋汰しっぷ
ISBN: 9782382764398
Hana, 2024
ISBN: 9784801975200 (JP)
Takeshobo, 2021 (JP)
Manga
Ero-mètre: hard
Recommandation: beaucoup

« J’étais persuadé que l’amour n’apportait que de la tristesse, mais… »

Hita Ship sensei analyse les premiers pas de Fûgo et Renichirô dans leur relation sérieuse. Elle décortique leurs questionnements, leurs doutes mais également les différents sentiments qu’ils découvrent comme la jalousie, la peur des disputes. D’ailleurs, elle met à l’épreuve la confiance nouvellement construite du couple avec les intrigues de Shishido et du manipulateur mannequin Ren. De même, les révélations sur le passé de Kakizaki fragilisent la solidité du nouveau couple. Les quiproquos et les secrets engendrent disputes et remises en question. Comme dans le tome précédent, l’auteure donne un ton réaliste au récit en partageant le quotidien des personnages. Elle aborde les efforts et la confiance nécessaires pour construire une relation saine, la nécessité de communiquer, le poids du passé douloureux d’un partenaire. En fin de compte, Shishido et Ren apportent une note humoristique avec leur foi aveugle en leur amour égoïste.

La mangaka a un trait épuré et anguleux. Toutefois, elle le simplifie dans les passages humoristiques. Elle dessine même des têtes en SD. Les décors apparaissent sur les plans larges. Les trames sont équilibrées tandis que les trames d’ambiance appuient les émotions. De même, les flash-back se repèrent à leur fond noir. La mise en page est dynamique. Dans les scènes érotiques, Hita sensei ne censure pas les parties intimes. Néanmoins, elle les simplifie légèrement. Son graphisme dégage par ailleurs beaucoup de sensualité.

En résumé

Après avoir confirmé leur sentiments réciproques lors de leur séjour à Nagano, Kamiya Fûgo et Kakizaki Renichirô se retrouvent enfin pour la séance photos qu’ils s’étaient promis. Mais les deux amoureux finissent par céder réciproquement à la sensualité de leurs échanges. D’ailleurs, le couple discute maintenant beaucoup plus facilement. Finalement, Fûgo explique alors à son partenaire l’origine de sa cicatrice au visage ainsi que de sa désillusion en l’amour. En effet, sa mère qui changeait souvent de petit ami, tombait fréquemment sur des hommes violents. Pendant que les deux hommes se rhabillent, Ren explose soudain de joie suite à un message: il a reçu une offre d’exposition dans une célèbre boutique. Mais il découvre lors de l’entretien avec l’organisatrice, que son ex qui l’a dégoûté de l’amour, Shishido, travaille sur le projet.

En conclusion

Hita Ship sensei met un peu plus en avant l’histoire poignante de Kakizaki. Elle maîtrise parfaitement son scénario, aussi bien le rythme que la narration. En plus son graphisme sensuel est un bonheur pour les yeux. Le lecteur a tout simplement l’impression de partager un moment de vie des personnages. D’ailleurs, les relations paraissent très réalistes dans la description des émotions et des réactions. Un coup de cœur!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-huit + 16 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright © 2024