Iridescent love 1 – Hita Ship

iridescent love 1 hita ship

HITA Ship 緋汰しっぷ
ISBN: 9782382764299
Hana, 2024
ISBN: 9784801975194 (JP)
Takeshobo, 2021 (JP)
Manga
Ero-mètre: hard
Recommandation: un peu

« L’amour rend les gens fous. »

Hita Ship sensei propose une romance plutôt classique de sex friends qui tombent amoureux. Toutefois, elle donne un ton réaliste avec une relation plutôt adulte et en s’attardant sur les métiers des personnages, permettant de découvrir certaines facettes de la joaillerie et de la photographie. Elle révèle le passé des deux protagonistes au fur et à mesure. La narration alterne entre les deux héros. Ainsi, malgré des expériences différentes, Fûgo et Renichirô ressentent la même désillusion face à l’amour et ont tendance à fuir l’engagement. D’ailleurs, ils analysent leurs sentiments naissants et ont peur de briser l’équilibre de leur relation actuelle qui les satisfait. En introduisant un potentiel rival, le mannequin Ren, l’auteure analyse les réactions de ses deux héros. Elle aborde le poids de la solitude, l’influence des émotions dans l’épanouissement créatif, la difficulté à coordonner son emploi du temps.

La mangaka a un trait anguleux, légèrement épuré et plutôt commun. Elle utilise les trames avec parcimonie, privilégiant les tons claires. De même, les trames d’ambiance appuient les émotions. Par ailleurs, les décors situent principalement l’action. La mise en page dynamique joue beaucoup sur la variation des angles de vue. Hita sensei s’attarde particulièrement sur les détails. Bien qu’elle ne censure pas les scènes érotiques, elle simplifie un peu les parties intimes. D’ailleurs, il y a presque une scène par chapitre.

En résumé

Suite aux déboires amoureux de sa mère, le photographe Komiya Fûgo (29 ans) ne croit pas en l’amour et se contente depuis de sex friends. Lors d’une séance de photographies de mariage, il tombe sous le charme du joailler Kakizaki Renichirô (29 ans). En plus de sa beauté, les deux hommes ont beaucoup de points communs. Alors quand Ren lui fait des avances après une soirée un peu trop arrosée, Fûgo cède facilement aux plaisirs d’une nuit torride. D’un commun accord, ils entament alors une relation uniquement charnelle.

En conclusion

Hita Ship sensei réussit à nous retenir en haleine malgré un scénario classique. Elle a d’abord un magnifique graphisme qui sublime la sensualité des personnages. Mais elle offre surtout un récit bien ancré dans la réalité avec un environnement professionnel fourni. J’ai passé un agréable moment de lecture et j’ai hâte de découvrir la suite des aventures de Fûgo et Ren.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

neuf + 5 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright © 2024