Country diary 1 – Isino Aya

country diary 1 isino aya

ISINO Aya イシノアヤ
ISBN: 9782382124956
Akata, 2023
ISBN: 9784863496910 (JP)
Akaneshinsha, 2018 (JP)
Manga
Ero-mètre: pudique
Recommandation: beaucoup

« Un manga rural qui nous invite à profiter des petits riens de la vie et à admirer la beauté de la nature. »

Isino Aya sensei invite les lecteurs à partager le quotidien de Kurumizawa et Usa à la campagne. Elle met en avant les techniques agricoles et de menuiserie, la vie rurale au gré des saisons mais également les spécificités des maisons traditionnelles. Pour l’instant, elle installe les personnages et le contexte. Ainsi, le lecteur accompagne Junnosuke à travers ses découvertes, ses progrès dans son installation, ses rencontres et son intégration. Le serviable Giichi se lie rapidement d’amitié avec le nouveau et persévérant agriculteur. L’auteure aborde l’entraide et la chaleur humaine qui perdurent à la campagne malgré l’éloignement, l’épanouissement de l’individu dans la nature, les difficultés que rencontre un citadin en milieu rural. Avec l’étudiant Saikawa Yô, elle sème quelques indices sur le passé de l’ancien enseignant, laissant libre cours à l’imagination du lecteur.

La mangaka a un trait anguleux simple, qui va à l’essentiel. Pourtant, elle le simplifie encore plus dans les passages humoristiques. D’ailleurs, elle privilégie un tracé à la main reprenant un peu le style graphique des mangas comiques. Les décors pourtant soignés s’accordent tout de même avec le graphisme. Les trames posées en aplat utilisent une palette restreinte. De même, les trames d’ambiance discrètes appuient les émotions. La mise en page classique fait ressortir le dessin avec des cadres épais. En début de chapitre, Isino sensei dessine des illustrations en rapport avec leur titre. Sous la jaquette, elle offre un petit lexique et donne une anecdote en une planche à lire absolument à la fin. Les illustrations de la couverture et des rabats présentent de petits moments d’une journée à la campagne. L’encre d’impression tend parfois vers le gris-vert très foncé selon la lumière, rappelant la verdure.

En résumé

Le menuisier indépendant Usa Giichi passa à la scierie d’Inagaki, lui confiant son projet d’investir dans la maison vide des Satô, à Koishizawa. En effet, un peu éloignée de la ville, il pourrait installer son atelier dans l’entrepôt attenant à la maison et ainsi ne pas déranger le voisinage avec le bruit. Mais son ami lui apprend que la maison a déjà un nouveau propriétaire originaire de Tokyo. Intrigué, Usa se rend sur place et trouve Kurumizawa Junnosuke, un ancien professeur, allongé à même le sol. Le nouvel habitant lui demande alors très poliment de lui apprendre la vie à la campagne. Surpris, Usa lui propose d’abord de réparer sa maison en piteux état.

En conclusion

Isino Aya sensei invite les lecteurs à prendre une véritable bouffée d’air à travers ce manga contemplatif. Malgré une narration centrée sur la découverte de la vie rurale, elle maîtrise pourtant parfaitement l’évolution de la relation sans pour autant s’y attarder, donnant quelques indices à travers des regards, des réactions, des réflexions. J’adore son graphisme faussement simple. Un titre à la fois enrichissant pour sa culture personnelle, divertissant et reposant, qui donne envie de se mettre au vert. Un coup de cœur!

Copyright © 2024