Come to hand – Sei

come to hand sei
Sei 世
ISBN: 9782382760987
Hana, 2021
ISBN: 9784845856633 (JP)
Leed, 2020 (JP)
Manga
Ero-mètre: soft
Recommandation: beaucoup

« Nos univers sont différents, mais cela ne m’empêche pas de t’aimer. »

Sei sensei offre une romance contemporaine et réaliste entre un professeur et un tatoueur. Elle met en avant l’ouverture d’esprit des deux hommes qui, par attirance, découvrent avec plaisir l’univers de l’autre. Les sentiments sont très rapidement partagés, mais le couple prend son temps pour les consolider. Par ailleurs, le propriétaire Shigure et l’employé du salon Raizo apportent une touche humoristique. Pour son premier manga, l’auteure maîtrise déjà bien la narration, s’attardant sur les petits tracas du quotidien. Elle aborde la différence d’âge, les regrets, l’importance de la discussion. Elle complète ce tome avec une romance entre un acteur et un écrivain, sur le même ton doux.

La mangaka a un trait fin, épuré et délicat, proche du style shôjo. Elle porte attention aux gestes tendres. Elle joue beaucoup sur les tons dégradés, apportant de la douceur aux pages. De même, les visages ronds renforcent cet aspect doux. Les décors alternent avec les trames d’ambiance. Par ailleurs, les arrière-plans sont actifs, avec des personnages qui parlent, bougent. Cela donne ainsi une touche très réaliste au récit. Pour un premier manga, Sei sensei maîtrise déjà très bien la mise en page, dynamique. Dans les scènes érotiques, elle joue sur les angles de vue pour ne pas montrer les parties intimes. Sous la jaquette, elle présente les personnages.

En résumé

Come to hand / Da capo: En pleine période de corrections, le professeur de musique Umino Miharu (35 ans) remplace également un collègue malade. Surmené, il s’effondre de fatigue devant un salon de tatouage. Arashi Kasuga (28 ans), gérant du salon, le recueille alors chez lui. Mais en voyant les tatouages, Umino laisse échapper quelques mots blessants qu’il regrette aussitôt. Le lendemain, il revient donc s’excuser et le remercier de son aide. Comme il a attendu dans le froid, Arashi l’invite à discuter au chaud chez lui. Durant la discussion, le professeur révèle sans le vouloir qu’il est homosexuel. Mais la visite impromptue d’une cliente met fin à leur échange. Ayant envie de revoir le tatoueur, Miharu accepte volontiers les gants qu’il lui prête. Au lycée, le collègue qu’il a remplacé lui offre des tickets de concert. Le jeune professeur invite alors son nouvel ami. Après le spectacle, ce dernier lui propose de sortir ensemble.
Une rencontre bien réelle: L’acteur Yamabuki Hajime rencontre l’auteur Satô Sumire, dont le roman sera adapté en film. Il y jouera un rôle. Mais grand fan du romancier, il n’arrive pas à cacher sa nervosité. A sa surprise, ce dernier l’invite chez lui pour lui, en dix exemplaires, son dernier roman. En échange, Hajime lui propose alors de cuisiner ce qu’il souhaite.

En conclusion

Ce titre a obtenu la neuvième place du meilleur nouveau venu au Chill chill BL award 2021. Le récit est bien ancré dans l’actualité, avec l’homosexualité et les tatouages qui commencent à être mieux acceptés dans la société japonaise. Pour rappel, l’image du tatouage est négative au Japon, souvent rattachée à celle des yakuzas. Ce récit plein de douceur ravira les romantiques. Il est également idéal pour débuter.

0 Partages
0 Partages
Tweetez
Partagez