Cœur de chardon – Kiyuhiko

coeur de chardon kiyuhiko

Kiyuhiko きゆひこ
ISBN: 9782382762578
Hana, 2024
ISBN: 9784866570365 (JP)
Frontier works, 2017 (JP)
Titre original: 野アザミの恋
Manga
Ero-mètre: hot
Recommandation: un peu

« Je veux vivre le bonheur avec Saku. »

Kiyuhiko sensei narre une romance dramatique entre deux amis d’enfance qui se retrouvent 10 ans plus tard. Elle alterne la narration entre les deux héros, donnant d’abord le point de vue de Motoya puis celui de Sakuya avant de jongler entre les deux. Ainsi, elle révèle leur passé au fur et à mesure. Le salaryman analyse ses sentiments et s’interroge sur son attirance pour son ami. A cause de sa vie chaotique et douloureuse, le prostitué qui a perdu son estime de soi, fuit donc la bonté qu’il reçoit. Les deux hommes essaient alors de faire face à leur impuissance. L’auteure aborde les dangers de la prostitution et le manque de chaleur humaine, à travers les mésaventures de Saku mais également de ses deux collègues féminines. Par ailleurs, elle analyse l’évolution des deux solitaires qui découvrent le plaisir de la cohabitation et le bonheur simple du quotidien.

La mangaka a un trait épuré assez basique mais agréable. Dans les illustrations en début de chapitre, elle présente l’évolution des deux héros. Les flash-back se repèrent à leur fond noir. Les décors apparaissent sur les plans larges et conservent un style tracé à la main. Les trames équilibrées utilisent une palette de tons plutôt proches, donnant un rendu uniforme. De même, les trames d’ambiance appuient les émotions. Malgré une mise en page classique, Kiyuhiko sensei offre quelques pages plus dynamiques jouant principalement sur les superpositions de vignettes et les absences de cadre. Dans les scènes érotiques, elle censure les parties intimes avec des languettes blanches. Elle simplifie également les membres virils.

En résumé

Le misanthrope Motoya Hibiki croise par hasard Azami Sakuya, un ami de collège qui avait soudainement disparu durant l’été de leur troisième. Le jeune homme a bien changé depuis et ne cache pas travailler dans la prostitution. Pourtant, le salaryman accepte de l’héberger. Au fil des jours, il remarque apprécier sa présence et lui préparer des petits plats, admirant la sensualité de ses gestes.

En conclusion

Kiyuhiko sensei offre une belle romance au développement plutôt conventionnel, mêlant drame et douceur. Toutefois, elle peine un peu à enchaîner certains évènements et à bien transmettre les émotions de ses personnages. Cela pourra d’ailleurs refroidir certains lecteurs. Pour ma part, j’ai été touchée par ce récit, simple et sympathique. J’apprécie particulièrement la construction de la relation entre Motoya et Saku.

Copyright © 2024