Canis – Dear Mr Rain – ZAKK

canis dear mr rain zakk
ZAKK
ISBN: 9782368774946
Boy’s love IDP, 2016
ISBN: 9784863493735 (JP)
Akaneshinsha, 2013 (JP)
Manga
Ero-mètre: pudique
Recommandation: un peu

Une rencontre entre deux hommes qui modifiera leur destin.

Pour son premier manga, Zakk sensei narre la rencontre entre deux hommes ayant des difficultés relationnelles à cause de leur caractère particulier. Elle maîtrise déjà parfaitement la narration. Par exemple, dans un chapitre, elle enchaîne les flash-back en alternant le passé de Kutsuna et de Kashiba grâce à un thème conducteur faisant la jonction entre les scènes. Elle s’intéresse surtout à l’éveil des sentiments de Satoru et Ryô: profondément blessés durant leur enfance, ils sont attirés l’un par l’autre. Devant l’obéissance aveugle de Ryô, le chapelier a tendance à le considérer comme son chien adoré Kotaro. Par ailleurs, l’auteure révèle peu à peu l’environnement et le passé des deux héros. Elle laisse tout de même planer le mystère sur le lien entre Kashiba et la mafia américaine. Un chapitre bonus présente le quotidien des deux hommes tout en révélant le caractère ambigu de Kutsuna et le côté innocent de Ryô.

La mangaka a un trait particulier, à la fois anguleux et rond. Dans les passages humoristiques, son trait se déforme et se rapproche même du style caricatural. De même, les corps deviennent longilignes. Les expressions et les réactions sont parfois exagérées. Les quelques trames d’ambiance se remarquent fortement car souvent graphiques. La mise en page est légèrement dynamique. D’ailleurs, Zakk sensei préfère jouer sur les détails et les effets de style. Comme elle s’attache à narrer les liens entre ses héros, il n’y a aucune scène érotique. Elle donne quelques crayonnés en fin de chapitre. En fin de tome, le plan de l’appartement permet de se repérer dans les décors.

En résumé

Le chapelier Kutsuna Satoru (29 ans) a encore fait fuir un de ses vendeurs la veille d’un évènement commercial. En effet, se montrant très exigeant, seul deux employés arrivent à supporter son caractère. Ayant essayé de trouver un remplaçant en vain, il tombe sur un homme inconscient dans le caniveau alors qu’il rentrait chez lui. Kashiba Ryô (19 ans), tombé d’inanition, vient des États-Unis. En échange du repas et du logis, il accepte donc d’aider l’artisan pendant ses deux jours libres. Mais au détour d’une conversation, le mystérieux jeune homme lui révèle être venu au Japon pour mourir…

En conclusion

L’auteure nous invite à simplement suivre les aventures d’un « homme à chapeau » et d’un « homme à parapluie ». Elle entremêle avec finesse l’univers de la mode et celui de la mafia new-yorkaise, présentant l’esprit familial des deux univers avec ses tensions et ses codes. Elle joue également sur le charme de ses personnages, malgré des caractères bien trempés. Ce tome devient une entrée en matière de la série qui va suivre. J’ai tout de suite apprécié le style graphique de la mangaka mais il pourra en rebuter certains. Ne vous arrêtez pas à cela, l’histoire est prenante et magnifiquement bien contée.

4 Partages
Tweetez
Partagez4