10 count 1 – Takarai Rihito

10 count 1 takarai rihito

TAKARAI Rihito 宝井理人
ISBN: 9782351808429
Taifu comics, 2014
ISBN: 9784403664199 (JP)
Shinshokan, 2014 (JP)
Manga
Ero-mètre: pudique
Recommandation: un peu

« Quand je suis avec vous, j’ai l’impression d’être quelqu’un de normal. »

Takarai Rihito sensei installe pour l’instant les personnages et le contexte de son récit. Elle base la narration du point de vue de Shirotani. Ainsi, elle présente principalement les difficultés qu’il rencontre au quotidien et les émotions qu’ils ressent, permettant ainsi au lecteur de mieux comprendre sa phobie. Malgré un côté asocial, renforcé par la crainte de blesser ceux qui le fréquentent par ses réactions excessives, le secrétaire parle franchement et accorde rapidement sa confiance au psychologue. Kurose quant à lui, oscille entre rudesse et bienveillance, n’hésitant pas à pousser dans ses retranchements son « patient ». Les deux amis nouent une relation polluée par une certaine dépendance. L’auteure sème pour l’instant quelques indices sur les intentions du médecin. Elle joue sur la tension entre les deux héros et crée la surprise à la fin du tome. L’introduction de Mikami, le collègue de Tadaomi, permet de découvrir de nouvelles facettes du secrétaire.

La mangaka a un trait légèrement épuré qui dégage une certaine douceur. Elle le simplifie dans les passages humoristiques. Les décors alternent avec les trames d’ambiance. D’ailleurs, ils s’estompent autour des personnages pour ne pas surcharger les pages. De même, les autres trames sont utilisées avec parcimonie. En plus de tons francs, elles ne représentent principalement que des touches de couleurs. Les ombres fortes, quant à elles, sont en noir. Les flash-back se repèrent à leur fond noir également. La mise en page est simplement dynamique. Takarai sensei dessine le quotidien des personnages dans les illustrations en début de chapitre.

En résumé

Bien que Shirotani Tadaomi souffre de mysophobie sévère, il travaille plutôt sereinement en tant que secrétaire de Kuramoto, son supérieur très compréhensif. Alors que ce dernier sortait de la voiture, il évite de justesse de se faire renverser grâce à l’intervention de Kurose Riku, un cycliste qui passait. Toutefois, il a une fracture du genou et souhaite en vain récompenser son sauveur. Remarquant la phobie de Shirotani, Kurose, psychologue, lui suggère de consulter. Le secrétaire refuse d’abord violemment mais recroise ensuite le médecin devant la clinique psychiatrique Shimada alors qu’il hésitait à entrer. A sa surprise, Riku l’invite dans un café et l’incite à essayer une thérapie de désensibilisation systématique: Tadaomi devra essayer de réaliser les dix choses qui le répugnent le plus après les avoir listées…

En conclusion

Takarai Rihito sensei prend son temps pour bien installer son récit. Elle plonge rapidement le lecteur dans les échanges entre le psychologue et son patient, maintenant un certain suspense. Son graphisme légèrement dépouillé dégage beaucoup de douceur et de sensualité. Une lecture intrigante qui pique la curiosité!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

douze − huit =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright © 2024