Poussière d’étoiles sentimentale – Shinomiya Suzu

poussiere d etoiles sentimentale shinomiya suzu

SHINOMIYA Suzu 四宮和
ISBN: 9782382763513
Hana, 2023
ISBN: 9784758023917 (JP)
Ichijinsha, 2022 (JP)
Titre original: 星屑センチメンタルビュー
Manga
Ero-mètre: pudique
Recommandation: si on s'ennuie

« Voilà comment nous nous sommes séparés. »

Shinomiya Suzu sensei narre une romance entre deux amis d’enfance qui se sont perdus de vue. Elle alterne la narration entre les deux héros. Par ailleurs, elle sème au fil des chapitres des indices ainsi que des tranches de leur passé, incitant le lecteur à anticiper les raisons de leur séparation. Le professeur Kakuta, engagé dans la réussite de ses élèves, et les amis de Shida, Hanae (16 ans) et Tôma (20 ans), apportent une touche d’humour tout en soutenant les deux lycéens. Un jeu du chat et de la souris s’installe entre Kanade et Natsuka, le second refusant de détruire son amitié alors qu’il nourrit des sentiments amoureux pour le premier qui s’interroge. Ainsi, l’auteure aborde les premiers émois de l’adolescence, la difficulté à distinguer amour et amitié, les accidents de la vie qui peuvent bouleverser une relation, le manque de maturité.

La mangaka a un trait épuré de style shôjo. Toutefois, elle donne parfois du relief, surtout dans les passages humoristiques où elle simplifie son trait, avec des contours plus épais. De même, son trait devient plus nerveux pour exprimer la tension, lorsqu’elle se focalise sur des détails. Les trames sont variées tandis que les trames d’ambiance accompagnent les émotions. Les flash-back se repèrent à leur fond noir. La mise en page dynamique accompagne le regard. Shinomiya sensei reste sur les prémices de la relation et s’arrête donc aux baisers.

En résumé

A la fin du collège, Yoshino Kanade et Mochizuki Natsuka se rendent sur le toit de l’école pour admirer les étoiles. Kanade remercie alors son ami d’enfance de l’avoir aidé à réviser pour qu’ils intègrent le même lycée. Mais soudain, Natsuka l’embrasse en lui faisant une déclaration indirecte et ambiguë avant de disparaître. Depuis, il n’a jamais répondu aux messages envoyés par Kanade qui le recherche. En troisième année au lycée, un jour, Yoshino croit reconnaitre son ami d’enfance parmi les étudiants en cours du soir mais ce lycéen porte le nom de famille Shida. Pourtant, il refuse d’abandonner ses recherches…

En conclusion

Après Bitter drop, Shinomiya Suzu sensei continue d’explorer la romance lycéenne qui débute par un amour à sens unique. Elle construit toutefois un rythme plutôt irrégulier, faisant d’abord trainer en longueur les retrouvailles pour ensuite expédier la déclaration d’amour. Son graphisme est agréable, bien que peu marquant. Je passe tout de même un sympathique moment de lecture, sans trop de surprise mais mignon. Ce one-shot doux peut être lu par tout le monde.

Bitter drop – Shinomiya Suzu

bitter drop shinomiya suzu
SHINOMIYA Suzu 四宮和
ISBN: 9782382763032
Hana, 2022
ISBN: 9784813032830 (JP)
Taiyohtosho, 2021 (JP)
Manga
Ero-mètre: pudique
Recommandation: un peu

« Sentir son cœur battre tantôt de frustration, tantôt d’excitation… Serait-ce ce qu’on appelle l’amour? »

Shinomiya Suzu sensei offre une romance entre deux lycéens, abordant les premiers émois de l’adolescence. Elle joue sur les caractères opposés. Par ailleurs, elle révèle au fur et à mesure les sentiments que Kazama nourrit depuis longtemps sans trop en dire afin de maintenir le suspense. Bien que taciturne, Sôsuke se montre direct et franc. Sa patience et sa persévérance sont touchantes. Haru quant à lui, s’interroge sur son attirance et ses sentiments, découvrant également l’origine de son comportement superficiel. Il évolue et assume enfin son complexe envers Kô. L’auteure décrypte les doutes et les hésitations des personnages. Elle fait avancer très lentement leur relation.

La mangaka a un trait épuré, fin, de style plutôt shôjo. Elle le simplifie dans les passages humoristiques. Elle détaille les petits gestes et les regards. Les corps sont sveltes. De même, les décors sont soignés. Par ailleurs, les trames sont équilibrées malgré des tons similaires. Et les trames d’ambiance se font discrètes. Pourtant, Shinomiya sensei privilégie les contrastes noir et blanc. La mise en page est dynamique.

En résumé

Un jour, Kuze Haru aperçoit son frère jumeau, Kô, enlacer Shiba, son senpai du club de base-ball. D’abord surpris de découvrir cette nouvelle facette de son frère, il ne peut ensuite résister à la curiosité. En effet, souvent comparé à son jumeau, il représente totalement son contraire, menant une vie superficielle et profitant des facilités. Pour essayer d’avoir plus de renseignement, il feint d’avoir besoin d’un livre de mathématiques et va l’emprunter à son frère. Mais c’est Kazama Sôsuke, du même club de base-ball, qui le lui prête. Plus tard, quand Shiba vient chez eux, Haru comprend immédiatement que les deux garçons nourrissent des sentiments réciproques même s’ils les gardent pour eux. Pourtant, à sa surprise, il ne peut alors s’empêcher de jalouser Kô…

En conclusion

A partir d’un synopsis simple et classique, Shinomiya sensei propose un développement original avec un amour silencieux à sens unique nourrit depuis longtemps qui se réalise enfin. Elle reste très pudique dans ce gakuenmono et se rattrape un petit peu dans l’histoire bonus. Mais cela apporte une touche très réaliste et mignonne au récit. Le lecteur devine facilement les sentiments de Kazama mais cela ne gâche pas pour autant la découverte de la suite de leur romance. Un one-shot mignon, doux et qui peut être lu par tout le monde.

Copyright © 2024