Les caprices du jaguar 3 – Unohana

les caprices du jaguar 3 unohana
Unohana ウノハナ
ISBN: 9782368777268
Boy’s love IDP, 2021
ISBN: 9784866692289 (JP)
J Publishing, 2019 (JP)
Manga
Ero-mètre: juste ce qu'il faut
Recommandation: beaucoup

De la formation de Peg à son apogée.

Unohana sensei, dans la continuité du tome précédent, développe la formation de Peg, de leurs débuts jusqu’à la maladie de Shiina. Elle change un peu le ton narratif, toujours avec Asô, mais dont les commentaires rappellent son métier de critique musical. Elle partage avec finesse la découverte de nouvelles sensations de Sôjun et Arata. D’ailleurs, le couple a trouvé un équilibre dans sa relation qui a mûri. En effet, chacun s’épanouit dans leurs nouvelles activités. Toutefois, l’auteure met en avant le manque de communication entre eux. Elle décrit la fragilité de leurs sentiments face à l’angoisse de la maladie, la peur de perdre la passion de l’être aimé et la souffrance qui en découle. Ainsi, le guitariste s’interroge sur sa relation avec Arata, leur amour étant lié à la musique. En fin de tome, un chapitre amusant de cosplay d’idole vient un peu dédramatiser le final du récit.

La mangaka a un trait épuré avec des contours jouant sur les épaisseurs, les pleins et les déliés. Elle simplifie les expressions dans les passages humoristiques. Elle varie beaucoup les trames. De même, les décors plutôt présents ne surchargent pas les pages. Par ailleurs, les trames d’ambiance appuient les émotions. Unohana sensei exprime parfaitement les sauts dans le temps par une image ou une remarque, en plus d’une ellipse large. Elle dynamise avec simplicité la mise en page. Elle censure les scènes érotiques en ne montrant aucun organe sexuel. De même, des bulles, des caches blancs, des onomatopées s’ajoutent au cadrage pour en montrer encore moins. A la fin de quelques chapitres se trouvent des illustrations amusantes du couple.

En résumé

Après avoir écouté le guitariste Shiina Sôjun qui fait des remplacements dans des groupes, le bassiste Yamamoto Shizuka, le batteur Sakai Yûya et le chanteur Jinza Masaki lui proposent de rejoindre leur groupe en formation. Mais comme ils prennent la musique trop au sérieux, le guitariste refuse. Toutefois, Shizuka lui demande au moins d’écouter leur chanson en lui donnant un CD. Une fois rentré, Sôjun se couche sans même se doucher, trop fatigué. Il se réveille à peine lorsqu’Asô Arata le secoue d’enthousiasme, conquis par la chanson qu’il a écoutée. Pourtant le lendemain, quand le groupe revient à la salle de concert, Shiina accepte de jouer cette chanson avec eux, l’ayant écoutée trois fois le matin. Jinza demande alors de les programmer le soir-même pour vérifier leur compatibilité. En effet, le guitariste a tendance à ne pas accorder son jeu aux autres, ce qui pourrait nuire au groupe…

En conclusion

Ce tome ne se classe pas dans le Chill Chill BL award 2020, mais les lecteurs le citent parmi les meilleures séries au scénario captivant. J’adore comment Shiina mène à la baguette Maki. Ce tome, très riche en émotions, laisse le lecteur dans l’angoisse de la suite. Mais j’en redemande encore!

1 Partages
Tweetez
Partagez1