Sky link – Yamada Shiro

sky link yamada shiro
YAMADA Shiro 山田シロ
ISBN: 978237506551
Taifu comics, 2017
ISBN: 9784813052678 (JP)
Taiyôtosho, 2010 (JP)
Manga
Ero-mètre: soft
Recommandation: si on s'ennuie

Ouvrir son cœur en admirant le ciel…

Ce recueil de deux histoires regroupe les premières publications de Yamada Shiro sensei. Même si l’on décèle quelques maladresses scénaristiques, l’auteur offre un premier récit prenant avec des personnages attachants. Le passé de Ritsu n’est pas dévoilé; juste quelques indices permettent de comprendre son comportement actuel, sans malheureusement approfondir sa personnalité. On peut voir évoluer l’étudiant qui s’ouvre peu à peu à ce professeur désinvolte qui l’énerve mais l’intrigue. Leur relation qui débute d’abord par de la curiosité se transforme en intérêt pour autrui puis en amour. Même si cela se passe un peu rapidement, le héros est tiré vers le haut par son partenaire qui lui montre une autre façon de voir la vie. L’apparition d’éventuels rivaux est juste effleurée, précipitant le garçon tsundere dans le lit de son professeur. La deuxième histoire décrit un amour réciproque non déclaré entre deux amis d’enfance. Une approche poétique domine ce récit où les personnages secondaires ne servent qu’à faire évoluer la situation. Un jeu de mots entre le prénom d’Ichinose et la neige (qui se dit yuki 雪 en japonais) vient renforcer ce sentiment romantique…

Le graphisme contemporain de la mangaka est beau mais conserve une certaine froideur. Cela correspond parfaitement à ses personnages tsundere, mais cela dessert les visages qui n’ont presque pas d’expressivité. La mise en page reste classique. Les trames sont utilisées avec parcimonie et servent principalement à de la colorisation ou à traduire des ambiances. La censure se fait discrète, l’auteur évitant les gros plans et choisissant des cadrages ne détaillant pas les scènes érotiques. Elle ne s’attarde pas sur ces passages privilégiant l’histoire. Les cieux décrits, même sans couleurs, sont assez bien travaillés. Pour sa deuxième histoire, Kazu et Ryôhei se ressemblent un peu trop; la coupe de cheveux permet de les distinguer.

En résumé

Sky link: Ban Ritsuki, étudiant renfermé sur lui-même, aime admirer le ciel. Sa première rencontre avec Takagi Shintarô, qui se révèlera être son professeur et un ancien célèbre photographe, ne se passe pas très bien. En effet, l’étudiant qui traîne des problèmes derrière lui, a du mal à gérer ce sans-gêne qui le drague ouvertement…
Toi à travers un kaléidoscope: Kazu aime les belles choses qui brillent, en particulier le kaléidoscope laissé par sa grand-mère et les cheveux blonds de son meilleur ami métis Ichinose Yuki. Par peur de briser et perdre cette beauté, le lycéen se contente de protéger ce qu’il aime sans exprimer ses sentiments. Mais l’arrivée d’éventuels rivaux vont le faire bouger!

En conclusion

Pour ses débuts, Yamada Shiro est une mangaka prometteuse. Espérons qu’elle améliore l’expressivité de son graphisme! Un bon moment à passer avec ces personnages…