Melancholic love – Kajimoto Jun

melancholic love kajimoto jun
KAJIMOTO Jun 梶本潤
ISBN: 9782368770061
Boy’s love IDP, 2013
ISBN: 9784796402088 (JP)
Kaiohsha, 2011 (JP)
Titre original: 若旦那の恋は憂鬱
Manga
Ero-mètre: juste ce qu'il faut
Recommandation: beaucoup

Un coup d’un soir peut-il se transformer en grand amour?

Dans ce one-shot, Kajimoto Jun sensei propose une romance où l’amour se développe entre gentillesse et quiproquos. Parallèlement, elle développe une intrigue où la pérennité d’un ryokan est compromise. Mêlant à la fois humour et suspense, elle tient en haleine ses lecteurs jusqu’au bout. De même, l’auteur n’hésite pas à retourner le comportement de certains personnages, les rendant attachants. Elle laisse des indices permettant au lecteur de découvrir par lui-même la situation.

Le graphisme de la mangaka est un peu ancien, avec des corps carré, des mentons courts et pointus, des yeux larges et de grand nez. Elle n’hésite pas à déformer ses personnages pour rendre la scène expressive ou traduire l’humour avec d’adorables personnages SD. Le seme et l’uke sont faciles à distinguer par leur carrure. Honma a une langue gigantesque qui érotise son visage. Les chapitres sont séparés par des illustrations mettant en scène les deux héros. Kajimoto sensei maîtrise l’équilibre des trames d’ambiance, de colorisation et d’ombre. Ses cadrages sont dynamiques et ses angles recherchés. Pour les scènes érotiques, elle n’hésite pas à montrer les détails mais occulte complètement les organes sexuels.

En résumé

Depuis que Kana Sakurai a hérité du ryokan Karaku, les clients ne viennent presque plus. Il noie son chagrin dans l’alcool et s’abandonne dans les bras d’un inconnu qui s’est montré gentil avec lui. Mais ce dernier débarque à la pension. Hiroaki Honma, reporter, a décidé d’en savoir plus sur ce jeune gérant…

En conclusion

Dommage qu’on n’en sache pas plus sur le frère aîné Yuzuru et le majordome Matsuke. En tout cas, ce manga donne envie de visiter un ryokan.